Les pompiers lui permettent de dire adieu à son grand-père derrière la fenêtre depuis la nacelle

Tout le monde est amené à vivre des situations inédites pendant cette période de confinement où toutes nos habitudes sont bouleversées. Aux Pays-Bas, les pompiers ont accepté de réaliser une mission particulière. Ils ont mis à profit leur nacelle pour permettre à une dame d’aller dire adieu à son grand-père, qui était mourant, au quatrième étage d’un immeuble. C’est depuis la nacelle des pompiers, derrière la fenêtre, qu’elle et sa mère ont dit au revoir au grand-père de 87 ans.

> À lire aussi : Confinement : une septuagénaire verbalisée devant un Ehpad pour avoir rendu visite à son époux

Elle savait que c’était la dernière chance pour elle de voir son grand-père

Chanté sait que son grand-père n’en a plus pour longtemps. Après l’avoir eu au téléphone, elle a décidé qu’elle ne pouvait pas le laisser partir, sans le voir au moins une dernière fois. Elle s’est dit qu’elle devait y aller au culot et elle a pensé que les pompiers pourraient l’aider : « J’ai décidé d’être un peu mauvaise. J’ai appelé les pompiers », admet Chanté, sachant qu’on ne doit pas appeler les pompiers pour des services non-urgents. « Je ne voulais pas écrire de belles lettres. Je préfère donner un dernier bisou, un câlin, ce genre de choses. » Les pompiers ont favorablement répondu à sa demande, toujours au service de la population.

> À lire aussi : Coronavirus : François Hollande en deuil après le décès de son père dans un Ehpad…

Les pompiers ont accepté de prêter leur nacelle

« Je n’ai aucun mot pour exprimer ma gratitude, que l’on ait été autorisées à faire ça. Comme je l’ai dit, on est une famille très soudée et mon grand-père est tout pour moi ». Les pompiers ont prêté leur nacelle et ont fait monter Chanté jusqu’à la hauteur de la fenêtre du quatrième étage, derrière laquelle se tenait son grand-père. La mère de Chanté a elle aussi eu l’occasion de saluer son propre père. D’autres membres de la famille étaient présents et ont également pu saluer une dernière fois le grand-père. « C’était quasiment la seule façon possible pour qu’il puisse voir ses petits-enfants ». Aux Pays-Bas, il est interdit de rendre visite aux personnes de plus de 70 ans, bien que les règles de confinement soient différentes que dans la majorité des pays d’Europe, puisque le pays a choisi la stratégie de l’immunité de groupe, même si les mesures sont de plus en plus restrictives.

> À lire aussi : Coronavirus : L’animatrice Sophie Favier, sans nouvelles de sa mère en Ehpad, pousse un coup de gueule !

Crédits : NH Nieuws

Publié par Nicolas F le 20 Apr 2020
0