Pour échapper à un contrôle routier, cet homme a commis l’impensable !

Sur la route, il peut se passer des choses parfois absurdes et insolites. Dans la nuit du 25 au 26 juin, un homme a échangé sa place conducteur avec sa passagère afin d’échapper à un contrôle de la gendarmerie. Et comme l’idée n’était pas assez absurde, il a décidé de le faire… Sur l’autoroute !

>> À lire aussi : Au restaurant ils trouvent une limace dans leur repas… la réponse de la patronne est sans appel !

Le conducteur échange sa place avec sa passagère …

Dans le département de la Drôme, un homme a fait une action improbable et insolite. Dans la nuit du 25 au 26 juin, un homme et une femme empruntent l’autoroute, dans la Drôme, en direction de Marseille. Jusque-là, rien d’anormal, puisque cette autoroute est très fréquentée. Mais les gendarmes présents sur l’autoroute ont remarqué que la voiture faisait de nombreuses zigzags, et ont décidé d’interpeller l’individu d’une trentaine d’années. Les forces de l’ordre ont tout d’abord ordonné à l’homme de s’arrêter sur la prochaine aire de repos afin de procéder à un contrôle. Mais pendant le voyage, l’individu a échangé sa place avec la passagère, afin d’échapper au contrôle et ne pas avoir d’amende pour conduite en état d’ivresse.

>> À lire aussi : Avec une simple épingle à cheveux, cette femme compte bien obtenir… une maison ! (vidéo)

La femme reprend le volant … Mais est positive au test d’alcoolémie

Leur plan pour échapper au contrôle de la gendarmerie n’aura pas fonctionné. Arrivés sur l’aire de repos, les gendarmes remarquent rapidement que ce n’est plus l’homme qui est au volant, mais sa passagère. Ces derniers décident de contrôler la femme, âgée de 26 ans, dont le dépistage à l’alcoolémie a été positif. Les forces de l’ordre n’ont pas mis longtemps avant de comprendre la supercherie qu’ont tenté de mettre en place les individus. L’automobiliste et sa passagère remplaçante ont été placés en garde à vue, comme le rapporte Auto News. Ils ont été relâchés le samedi, et devront répondre de leurs actes devant la justice. Leurs permis ont, bien évidemment, été saisis.

>> À lire aussi : Un homme teste un gilet pare-balles en tirant au pistolet dans son ventre… la fin est tragique !

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Jessy le 01 Juil 2020
0