Lors de son procès pour possession de drogue, il allume un joint au milieu de la salle d’audience

Si par le plus grand des hasards vous étiez appelé à vous défendre au tribunal pour une affaire de drogue, on vous conseille plutôt de vous la jouer discret et de faire profil-bas. Spencer Boston ne l’entendait pas de cette oreille. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, au moment où le juge l’a appelé à la barre pour se défendre, il s’est allumé un petit joint et l’a fumé au milieu de la salle. C’était évidemment une très mauvaise idée…

> À lire aussi : Mike Tyson fume un méga joint de plus de 30 cm dans un festival du cannabis

Accusé d’avoir possédé de la drogue, il fume un joint au tribunal

Le shérif Robert Bryan, du comté de Wilson, dans le Tennessee, a déclaré que la scène à laquelle il a pu assister ce lundi était « l’une des choses les plus folles qu’il ait pu voir ». Il assistait à l’audience de Spencer Boston, un jeune homme de 20 ans, qui comparaissait devant le juge Haywood Barry pour « simple possession de drogue ». Le jeune homme avait été arrêté dans la rue avec de la marijuana sur lui. Au lieu de faire profil-bas et de s’en sortir avec une petite amende, l’accusé a joué la carte de la provocation. Apparemment, il serait également un militant en faveur de la légalisation du cannabis. C’est pourquoi, il a voulu profiter de son audience devant le juge pour faire passer un message. Il a allumé un joint au milieu du tribunal. Le shérif a précisé que l’odeur s’était répandue dans toute la salle et que certains se sont mis à rire, en voyant le culot du jeune homme.

> À lire aussi : Un couple octogénaire arrêté avec 27 kilos de marijuana qui étaient supposés être « des cadeaux de Noël »

Le fumeur de cannabis a été condamné à 10 jours de prison

Le juge a bien entendu été beaucoup moins clément avec Spencer Boston, à cause de son acte de provocation. Ce geste lui a voulu une deuxième charge pour une seconde possession de cannabis. Le juge a décidé de l’envoyer immédiatement en prison pendant 10 jours, fixant sa caution à 3000$. Bien que le Tennessee ait des lois plutôt clémentes concernant le cannabis, qui est considéré comme une drogue « à faible potentiel de dépendance », l’État n’a cependant pas totalement légalisé son usage.

> À lire aussi : CBD : effets, provenance, utilisations, prix… on vous dit tout sur cette substance issue du cannabis !

Crédits : Wilson County Sherriff’s Office

En savoir plus sur : - - - - - - - -

Publié par Nicolas F le 02 Fév 2020
0