Rennes : après avoir nié pendant 4 ans, il avoue avoir violé et agressé sexuellement 14 mineurs, dont ses filles

Entendu depuis mercredi 13 novembre aux assises de Rennes (Ille-et-Vilaine), un grutier de 59 ans a avoué avoir violé et agressé sexuellement 14 mineurs, dont ses filles. Pendant le procès de l’accusé, l’une de ses filles a livré un témoignage glaçant sur les attouchements qu’elle a subis par son père.

Viols et agressions sexuelles sur mineurs

Photo d’illustration. Ce mardi 12 novembre, un homme de 59 ans a avoué avoir violé et agressé sexuellement 14 mineurs, dont ses filles

Accusé de viols et d’agressions sexuelles sur 14 mineurs, dont ses deux filles, l’accusé séjourne en prison depuis maintenant quatre ans. Les faits se seraient produits « entre 1988 et 2015 à son domicile, à Rennes, puis à Guichen où l’homme et sa femme avaient emménagé en 2008, ainsi que dans sa camionnette » , souligne le 20 minutes.

Depuis son arrestation, l’homme n’a cessé de nier les faits qui lui sont reprochés, notamment lors de son procès qui s’est ouvert mercredi 13 novembre. Mais retournement de situation. Ce mardi, près d’une semaine après, le suspect âgé de 59 ans a finalement avoué avoir commis ces viols et agressions sexuelles, rapporte Ouest-France.

« Ce qu’on me reproche depuis le début, je l’ai fait ! » , a-t-il affirmé.  Après cette déclaration inattendue, l’audience a été suspendue quelques minutes sous la demande du prévenu car il ne voulait pas « infliger ça à sa femme » . Jugé « trop faible physiquement » par son avocat, l’audience a une nouvelle fois été suspendue.

La cour d’assises rendra sa décision ce jeudi.

>>> À lire aussi : Recherché pour pédophilie depuis trois ans, cet homme se cachait sous terre !

« T’es vraiment un salaud… » : le témoignage bouleversant de la fille aînée du pédophile présumé

Parmi les quatorze victimes, deux s’avèrent être les filles du pédophile présumé. À la barre de la cour d’assises, sa fille aînée a pris la parole pendant près d’une heure pour raconter ce qu’elle a subi pendant son enfance. Un témoignage bouleversant retranscrit par Franceinfo.

Jusqu’à sa majorité, Vanessa a subi des attouchements de la part de son père. Fellation, cunnilingus, mises en scène scabreuses… elle a longtemps accepté ces viols et agressions sexuelles pour protéger sa petite soeur.

« T’avoueras ? » demande-t-elle à son père. En pleure, celui-ci lui répond :« J’peux pas avouer c’que j’ai pas fait ! » . Elle finit par lui dire : « C’est bien ce que je pensais. T’es vraiment un salaud… » . Le lendemain, l’accusé a finalement avoué.

Devant les jurés, elle a par ailleurs pointé du doigt le comportement de sa mère qui « qui ne la protège(ait) pas et qui ne la croyait pas » pendant toutes ces années de souffrance.

« Aujourd’hui j’avance, je ne regarde pas en arrière parce qu’on ne peut pas être malheureux toute sa vie » , confie-t-elle.

>>> À lire aussi : Nice : un pédophile récidiviste condamné pour avoir violé 11 enfants dans un camping-car et filmé ses crimes

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Eugenie le 20 Nov 2019
0