Top des faits divers les plus insolites de la semaine : volume 14

Nouvel épisode de cette rubrique où nous vous proposons un petit récapitulatif des faits divers les plus insolites en France et à l’international. On y va.

 

1) Un challenge pour nettoyer la nature de ses déchets

Un nouveau challenge est apparu au début du mois sur Internet : le Trashtag Challenge. Mais celui-ci s’avère bien utile contrairement à d’autres. Le but est simple. Il suffit de trouver un lieu recouvert de déchets et de prendre une photo avant et après le nettoyage. Il a fallu qu’un internaute du nom de Byron Román poste un message inspirant accompagné du hashtag #Trashtag pour lancer cette tendance. Encourageant les ados à débarrasser la nature de tous ses déchets, il a inspiré de nombreux internautes qui se sont pris au jeu. De nombreux posts accompagnés du hashtag sont depuis visibles sur les réseaux sociaux. Un challenge simple où vous pouvez aussi agir.

 

Here is a new #challenge for all you bored teens. Take a photo of an area that needs some cleaning or maintenance, then…

Publiée par Byron Román sur Mardi 5 mars 2019

 

>> A lire aussi : Lancer du fromage sur un bébé, le nouveau challenge qui indigne la toile !

 

 

2) Le clitoris de l’université de Poitiers volé à nouveau

Installée devant la Maison des Etudiants du campus de Poitiers, la sculpture géante de clitoris a encore disparu. L’œuvre d’art avait été commandée par l’association « Les Ami.e.s des femmes de la Libé » à l’artiste britannique Matthew Lewis. Elle campait devant l’université depuis novembre 2017 et un premier vol avait déjà été constaté. En mars 2018, l’œuvre avait déjà disparu avant d’être découverte dans un buisson sur le site. Cette fois-ci toute l’installation (œuvre + mât sur lequel elle reposait) a disparu et le panneau explicatif a été dégradé par les voleurs. Le larcin aurait eu lieu dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 mars 2019. L’université a par ailleurs porté plainte.

 

 

>> A lire aussi : En Belgique, une sculpture de baleine construite avec 5 tonnes de plastique a été édifiée pour lutter contre la pollution

 

3) Un bar mobile anime les soirées des villages dans le Cher

Alors que les petits commerces, créateurs de lien social dans les campagnes, disparaissent, certains trouvent des alternatives. Sébastien Cherrier a 44 ans et est à la tête d’un véritable bar à 4 roues nommé « C’est l’occaz ». Avec son Renault Trafic customisé, il se déplace à travers le Cher pour animer les soirées des petits villages de la région chaque soir. Cet ancien éducateur s’arrête tous les jours entre 18 heures et 22 heures dans une commune différente. Une aubaine pour leurs habitants qui retrouvent un peu de vie près de chez eux. Sébastien partage photos et informations à propos de son bar truck sur une page Facebook spécialement consacrée à son initiative.

 

Publiée par BAR TRUCK " C'est L'occaz " sur Lundi 28 janvier 2019

 

 

Votre article continue en page 2. Cliquez sur « page suivante » pour découvrir la suite.

 

Publié par Axel le 12 Mar 2019