Un pickup renverse et casse une sculpture sur l’île de Pâques

À plus de 3 000 km des côtes chiliennes se trouve l’île de Pâques, une île mondialement célèbre pour ses sculptures de pierre appelées des moaïs. Environ un millier de monolithes sont érigés sur l’île, mesurant de 2,5 à 9 mètres de hauteur. Mais depuis cette semaine, on peut dénombrer une statue de moins. Même sur l’île de Pâques, les quelques habitants ne sont pas à l’abri d’un accident de voiture. Regardez la vidéo pour voir les tristes images d’un moaï renversé par un pickup.

> À lire aussi : Ces îles vous donneront envie de vous évader

Un touriste a renversé un moaï sur l’île de Pâques

Selon le journal chilien El Mercurio de Valparaiso, un homme aurait été arrêté par la police sur l’île de Pâques, après avoir causé un dommage irréparable. L’homme a roulé tout droit sur une des fameuses statues de pierre, qui ressemblent à des totems avec de grands visages allongés. Le maire de la localité était très en colère de constater le dommage causé par ce touriste. Pedro Edmund Paoa a donc décidé d’appliquer des règles de conduite plus strictes et d’exiger des restrictions à certains véhicules pour éviter que cela ne se reproduise.

> À lire aussi : Découvrez les 21 nouvelles destinations classées au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis cet été !

L’acte du conducteur est-il délibéré ?

« Ils ne nous écoutent pas et voilà ce qui arrive », déplore le maire. « Tout le monde était contre l’idée d’établir des règles de circulation routière quand il fut question d’autoriser les véhicules à rouler sur des sites sacrés. Mais nous, au conseil municipal, on connaissait les dangers et on savait très bien ce qu’allait impliquer l’augmentation du nombre des touristes et des résidents. » Selon le président de la communauté Ma’u Hunua, il ne s’agirait pas d’un accident mais d’un acte délibéré. Le touriste chilien, qui avait loué un véhicule sur l’île, fait l’objet d’une enquête. La statue qu’il a renversée et cassée avait probablement été sculptée et gravée entre le 13e et le 15e siècles par le peuple Rapa Nui. Sur l’île de Pâques, on retrouve des sculptures uniques au monde, ainsi qu’un système d’écriture unique, le rongorongo.

> À lire aussi : Une stèle de l’époque des Vikings enfin déchiffrées : Il a fallu 1200 ans pour comprendre le message de cette pierre

Crédits : emol

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Nicolas F le 08 Mar 2020
0