La vidéo d’un homme de 75 ans bousculé violemment par les forces de l’ordre fait scandale !

Les violences policières sont au centre de l’actualité depuis le décès de George Floyd. Et pour cause, la mort tragique du quadragénaire a alimenté la colère des manifestants du monde entier. Ils descendent dans les rue par milliers afin de dénoncer ces pratiques dont les auteurs restent trop souvent impunis. Depuis quelques jours une nouvelle vidéo fait le buzz sur Instagram. On peut y voir Martin Gugino, un homme de 75 ans bousculé violemment par les forces de l’ordre de Buffalo. Visionnez la vidéo ici :

A lire aussi: 10 fake news relayées sur les réseaux sociaux suite aux manifestations rendant hommage à George Floyd

La vidéo de Martin Gugino provoque l’indignation

La semaine dernière la vidéo de Martin Gugino a révolté les internautes. Visionnée pas moins de 50 millions de fois sur Instagram, elle montre l’agression de l’homme de 75 ans. On peut y voir Martin Gugino marcher calmement vers les policiers qui le projettent sans ménagement au sol. Aucun d’entre eux ne s’arrêtera pour porter secours au septuagénaire. Visiblement sous le choc le vieil homme ne se relève pas, et en regardant de plus près on comprend pourquoi. En effet au moment de sa chute, la tête de Martin Gugino a violemment heurté le sol. On peut même apercevoir une flaque de sang sur le trottoir où il est allongé « Il y avait du sang qui qui coulait de son oreille » , s’est indignée Jamie Quinn, une adolescente qui a photographié la scène.

Un militant pacifiste

Selon les proches de Martin Gugino, ce dernier serait un militant pour la paix qui manifeste pacifiquement depuis toujours rapporte Paris Match. Une information qui provoque l’incompréhension des internautes. En effet Martin Gugino se bat depuis toujours pour les inégalités sociales. Alors pourquoi faire preuve d’une telle violence envers un homme qui ne serait visiblement pas menaçant? Le maire de la ville de Buffalo soutient une toute autre version. Selon lui l’homme serait un « agitateur qui essayait de provoquer la foule ».

Les deux officiers responsables de l’agression ont été suspendus par le commissaire de la police de Buffalo. Ils font actuellement l’objet d’une enquête interne, une nouvelle qui n’a pas plu à leurs collègues. 57 agents ont démissionné de l’équipe d’intervention, refusant de protéger les citoyens de Buffalo.

A lire aussi: « Mon père a changé le monde » : l’émouvante déclaration de la fille de George Floyd de 6 ans

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Elodie le 08 Juin 2020
0