Un enfant de dix ans battu à mort pour avoir fait son coming out

Aux Etats-Unis, un petit garçon de dix ans a été vraisemblablement victime de maltraitances par sa mère et son beau-père. Il a malheureusement succombé à ses blessures. La raison de cette violence ? Le petit garçon aurait tenté de faire son coming out à ses parents.

 

Des traces de maltraitance …

Aux Etats Unis, pas loin de Los Angeles, s’est produit un drame terrible le 20 juin. Anthony Avalos, 10 ans, est retrouvé inconscient à son domicile. En l’emmenant à l’hôpital, sa mère raconte qu’il a fait une chute mais le personnel hospitalier doute immédiatement de sa version en découvrant les blessures de l’enfant. Des traces de brûlures de cigarette et des entailles au niveau de la tête laissent penser qu’il s’agit d’un cas de maltraitance. Anthony succombera malheureusement à ses blessures, dès le lendemain.

 

Le petit garçon aurait fait son coming out peu avant le drame

Aussitôt alerté, le service de protection de l’enfance de Los Angeles qui possédait déjà un dossier sur Anthony découvre que le garçon s’interrogeait depuis peu sur son orientation sexuelle et qu’il aurait fait une sorte de coming out à propos de son homosexualité, à sa famille. Une enquête de police a été ouverte pour déterminer les liens entre ce prétendu coming out et la mort de l’enfant.

 

Mardi 26 juin, la mère et le beau-père de l’enfant, Heather Barron et Kareem Leiva ont été entendus par la justice pour statuer sur la garde de leurs six autres enfants. Ces derniers leur ont été finalement retirés, en attendant l’avancée de l’enquête.

 

Un témoignage alarmant de la tante d’Anthony

Maria Barron, la tante du garçonnet a déclaré aux médias américains qu’elle avait déjà contacté les services de protection de l’enfance à plusieurs reprises, à propos d’Anthony et de ses frères et sœurs, sans qu’aucune mesure ne soit prise jusqu’alors. Les enfants se seraient confiés à elle en se plaignant d’avoir été contraints par leurs parents de manger des ordures. Anthony lui aurait également révélé qu’il avait déjà été enfermé dans une pièce sans avoir le droit d’utiliser la salle de bains. Bien que dévastée par la mort tragique de son neveu, Maria salue son courage concernant son coming out.

Des évènements bien malheureux, à la veille de la marche des fiertés organisée à Paris, ce vendredi, manifestation symbolique revendiquant les droits des homosexuels, bisexuels, queer et trans et luttant contre l’homophobie et autres discriminations.

Publié par Helene le 30 Juin 2018