Il fugue seul à 12 ans et part en vacances à Bali en volant la carte bancaire de ses parents !

Assurément le plus grand cauchemar de tous les parents. Aller dans la chambre de son enfant pour s’assurer que tout va bien et se rendre que la pièce est vide, désertée, la fenêtre entrouverte. Quelles qu’en soient les causes, la fugue d’un adolescent se vit comme un mauvais rêve, un mauvais film dans lequel les parents, impuissants, ne peuvent qu’être rongés par le remord et l’inquiétude.

L’histoire de Drew, un garçon de 12 ans originaire de Sydney en Australie, est encore plus angoissante. En mars 2018, suite à une vive altercation avec sa mère, le jeune adolescent a décidé de fuguer… sur un autre continent ! Il est ainsi parti quelques jours en vacances à Bali en subtilisant la carte bancaire de ses parents pour réserver ses billets d’avion et son hôtel.

Fugue Bali

>>>À lire aussi : Réserver un billet d’avion : quel est le meilleur moment pour réserver un vol moins cher ?

À 12 ans, il fugue à Bali avec un simple sac à dos sur les épaules

Cette histoire rocambolesque a inspiré l’émission australienne « A Current Affair » qui s’est penché sur ce drame familial. Les équipes de production ont pu interroger l’adolescent de 12 ans et sa mère, qui retracent chacun à leur manière ces quatre jours de fugue riches en émotions.

À la suite d’une vive dispute avec sa mère, Drew, excédé, subtilise sa carte bancaire et réserve un vol pour Bali, avec escale à Perth, à l’autre bout de l’Australie. Après deux échecs sur les sites des deux plus grandes compagnies aériennes locales, le jeune garçon finit par obtenir sa carte d’embarquement sur une compagnie low-cost.

Lancé dans cette folle aventure, il passe les contrôles aéroportuaires sans problème, expliquant simplement pour dissiper les doutes que sa mère l’attend à l’aéroport de Denpasar sur l’île indonésienne.

>>>À lire aussi : À Bali, le gouvernement prend une décision radicale pour se débarrasser des begpackers

« J’ai même loué un scooter et bu une bière »

Une fois arrivé sur l’île, sur laquelle il part chaque année en vacances avec sa famille, Drew, sac à dos sur les épaules, prend pleinement conscience de la situation. « J’étais un peu inquiet. Je me suis demandé pourquoi est-ce que je faisais tout ça, explique-t-il devant les caméras de la télévision australienne. Mais j’étais toujours en colère contre ma mère alors j’ai filé jusqu’à l’hôtel que j’avais réservé. »

Le jeune garçon s’installe dans l’hôtel All Seasons, où sa famille a ses habitudes, et parvient là encore à dissiper les doutes face aux standardistes, expliquant que sa soeur doit le rejoindre sur place sous peu. Il savoure ensuite pleinement sa liberté, passe quatre jours à visiter l’île, faire du shopping, partir à la plage… « J’ai même loué un scooter et j’ai choisi de boire une bière, ils s’en fichaient de mon âge, ils voulaient juste mon argent. » explique le jeune homme.

Bali

Après quatre jours à Bali, il finit par envoyer sa position à sa mère, morte d’inquiétude. Alertée, la police locale intervient dans l’hôtel et récupère l’enfant. « Mais comme il n’avait rien fait de mal et n’avait violé aucune loi, ils ne pouvaient le garder que 24h seulement » explique sa mère. Ses deux parents, qui vivent séparés, montent dans le premier avion. Les retrouvailles sont chaleureuses, le jeune garçon « qui n’a jamais pensé au moindre danger » selon ses dires, saute dans les bras de son père et repart, avec ses deux parents, direction Sydney. Le goût de l’aventure dès le plus jeune âge.

(L’histoire de Drew est à découvrir dans ce reportage, en anglais)

>>>À lire aussi : Dans cet hôtel de Bali, vous pouvez jouer avec des chiots abandonnés, le paradis !

En savoir plus sur : -

Publié par Maxime le 20 Nov 2019
0