Des parents découvrent le lourd secret de leur petite fille de 5 ans grâce à ses dessins

 


La petite fille dessinait des scènes d’agressions à multiples reprises et en rassemblant les pièces du puzzle ses parents ont enfin compris ce qui était arrivé à leur enfant. Ils étaient étaient sous le choc lorsqu’ils ont découvert les lourds secrets qui se cachaient derrière ses dessins.

 

La découverte du sens des dessins

Tout se passe dans une famille brésilienne dans la ville de Montes Carlos. Leur petite fille de 5 ans agissait différemment depuis quelques temps, elle était distraite et capricieuse. Les parents ont alors décidé de l’emmener voir un psychologue. Le père fait part au psychologue des doutes qu’il avait quant au prêtre Joao de Silva, car sa fille ne voulait plus assister à ses ateliers. Le psychologue a conseillé aux parents de fouiller dans la chambre de leur fille ce qui pourrait éventuellement leur donner des indices à ce propos.

 

C’est en observant les dessins de sa fille que le père a soudainement réalisé qu’ils mettaient en scène une agression. Les six dessins retrouvés dans la chambre de la fillette étaient plutôt explicites et décrivaient une agression sexuelle. Il y avait toujours deux bonhommes, dont un allongé et l’autre sur lui. Il n’y a pas de couleurs ni de sourires sur leurs visages. Des dessins emplies de désespoir.

 

La confiance accordée au prêtre Joao de Silva

C’en était trop pour les parents : ses refus d’assister aux ateliers du prêtre pour aucune raison, ses sauts d’humeurs et son comportement distrait, tout faisait sens maintenant. Pour les parents c’est apparu comme une évidence, le prêtre avait agressé sexuellement leur fille.

 

Suite à ces révélations qui méritaient confirmations, le père de la petite fille est directement allé confronter le prêtre. À sa grande surprise, ce dernier n’a rien nié et a directement reconnu les gestes qu’il avait posés sur l’enfant. La culpabilité qui l’envahissait lui devenait insupportable.

 

Suite à ses déclarations, le prêtre a immédiatement été arrêté par la police. Aucune précision n’a été apporté quand aux gestes portés à l’enfant.

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Inès Arrom le 19 Mai 2018
 
0