Une famille noire adopte un enfant blanc.. mais ils étaient loin d’imaginer ce qui allait leur arriver !

Keia Jones-Baldwin et son mari, Richardo Baldwin sont parents de deux adolescentes et d’un fils de 8 ans. Ils rencontrent alors un petit garçon, nommé Princeton, dans un état de santé pitoyable. Né d’une mère toxicomane en juillet 2017, il était en soins intensifs. Cette famille a décidé d’adopter ce petit garçon. Or, cette adoption a fait l’objet de nombreux regards mal placés et différentes remarques désobligeantes. Retour sur les circonstances de cette adoption. Découvrez la vidéo ci-dessous : 

À lire aussi : Cette vidéo du fils de JoeyStarr n’a laissé personne insensible (Vidéo)

Une rencontre exceptionnelle entre une famille noire et un petit garçon blanc

Keia Jones-Baldwin et Richardo Baldwin vivent en Caroline du Nord. Ils formaient une famille unie avec leurs 3 enfants : deux adolescentes et un petit garçon de 8 ans. Ce cocon familial s’est ouvert avec l’arrivée de Princeton, un petit garçon abandonné par sa mère toxicomane. 

En effet, ce couple était inscrit en tant que famille d’accueil, pour venir en aide à des enfants dans des situations précaires. Un jour, « mon superviseur de famille d’accueil m’a appelé et m’a dit : « Y a-t-il un moyen d’aller à l’hôpital et de faire peau à peau avec un bébé? Je me suis liée avec lui si rapidement. J’ai commencé à y aller tous les jours. », raconte Richardo.

Princeton était en soins intensifs. Il quitte alors l’hôpital et se rend dans la famille des Baldwin, qui l’accueille à bras ouverts. Tout le monde accepte facilement cette nouvelle recrue, à tel point qu’il devient un membre à part entière de cette belle famille unie. Normalement, Princeton devait rester avec eux seulement 3 mois. Or, l’alchimie était telle que le couple décide d’adopter officiellement Princeton. 

Des regards malsains et des remarques déplacées : un racisme inacceptable s’installe

Princeton était un enfant blanc adopté par une famille noire. Ce décalage de couleur a semblé en déranger plus d’un. En effet, les Baldwin voyaient certaines personnes les observer bizarrement. Ils recevaient des remarques déplacées, raconte le couple : « nous recevons beaucoup de regards. […] On me demande souvent si je suis la gardienne de Princeton… On nous demande même parfois pourquoi nous n’avons pas laissé Princeton rester avec une famille de sa propre race ? » 

En plus de se faire arrêter par la police à plusieurs reprises, des individus ont explicitement accusé le couple d’avoir enlevé le petit Princeton, ce qui est terriblement blessant : « nous étions en vacances dans le Tennessee et nous sommes allés faire une séance photo de l’ouest de l’ancien temps. La fille derrière la caméra a disparu et à son retour, elle a demandé: « C’est votre bébé? » Je lui ai dit que oui, puis elle a dit qu’elle venait de prendre en photo ce bébé avec sa famille il y a deux semaines » . 

À plusieurs reprises, le couple a dû prouver via un document que Princeton était leur fils adoptif. Cette situation est particulièrement dénigrante et totalement insensée. Malgré tout, cette famille tente de rester insensible devant ces accusations immondes : « la famille, ce n’est pas une affaire de sang. Je vois la famille comme étant de l’amour. Quand Princeton est entré dans nos vies, il est venu dans nos cœurs. » affirme Keia. Et elle a bien raison. L’amour ne devrait pas avoir de frontière.

À lire aussi : 20 enfants de stars qui sont la copie conforme de leurs célèbres parents ! Des ressemblances folles !

En savoir plus sur : - -

Publié par Salomee le 19 Juin 2020
0