Confinement : un changement majeur dans les supermarchés à partir de maintenant

Lundi 23 mars 2020, Édouard Philippe a annoncé la fermeture des marchés français. À titre d’exception, certains maires pourront les autoriser dans leurs communes, après avoir consulté le préfet. Les grandes surfaces ont donc décidé de soutenir les producteurs français en s’approvisionnant auprès d’eux. C’est une réponse à l’appel lancé par Bruno Le Maire. Retour sur cet engagement.

À lire aussi: Supermarché : le patron de Super U annonce une très mauvaise nouvelle !

Une solidarité bientôt visible dans les rayons des grandes surfaces

Suite au discours du Premier Ministre, Bruno Le Maire avait incité les enseignes de la grande distribution à s’approvisionner davantage auprès des agriculteurs français. En effet, depuis le fermeture des marchés, nombre de petits producteurs sont pénalisés. Il est nécessaire de mettre en place un système de solidarité permettant à tout le monde de travailler, pendant cette crise sanitaire hors du commun.

Les super et hypermarchés s’étaient déjà engagés à apporter leur soutien aux agriculteurs, lundi 23 mars 2020, auprès de la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FNSEA). 

En plus d’un approvisionnement en fruits et légumes français, les enseignes essayent, tant bien que mal, de maintenir les « rayons traditionnels ». Il s’agit des boucheries, poissonneries, fromageries.

De plus en plus de personnes désertent ces rayons afin d’éviter les contacts humains. De plus, beaucoup d’employés ont décidé de stopper leurs activités pendant le confinement. Les enseignes doivent faire un effort pour laisser les rayons ouverts afin de ne pas délaisser les producteurs français.

Une concrétisation des actions de solidarité

Bien avant la crise sanitaire en cours, Carrefour avait décidé d’offrir une offre de fruits et légumes à 95% d’origine française. La crise lui permet donc d’acter plus vite ses engagements en terme de transition alimentaire. De plus, la firme soutient la pêche française en garantissant des volumes et des prix d’achat aux mareyeurs.  

Selon la Fédération du commerce et de la distribution « toutes les chaînes sont en train de passer à un approvisionnement français. Les produits étrangers qui sont présents en rayon seront écoulés mais après il n’y aura pas d’approvisionnement hors de France » , preuve qu’une réelle adaptation est en cours de réalisation. 

C’est un challenge de taille pour les grandes enseignes françaises. Mais cette transition d’urgence sera positive sur le long terme. En effet, cette manière de consommer s’inscrit dans un processus plus écologique et plus respectueux de la planète.

Source: Les Echos. 

À lire aussi: Avez-vous remarqué les lignes blanches sur les poitrines de poulet ? Il faudrait s’en méfier !

Publié par Salomee le 25 Mar 2020
0