Après des comportements irresponsables dans un Leclerc, le patron prend des mesures fortes !

Le patron du Leclerc de Bois d’Arcy, Thierry Da Costa, a poussé un coup de gueule suite à de nombreux comportements abusifs de consommateurs, affolés par la crise. Après avoir pris ces mesures strictes, la sérénité revient peu à peu dans ce Leclerc. Découvrez la vidéo ci-dessous:

À lire aussi: Dans un supermarché, elle demande à un homme de s’éloigner d’elle à cause du Covid-19 : ce qu’il va faire est tout simplement immonde

Des comportements irresponsables des consommateurs

Depuis les mesures de confinement, certains consommateurs dérangeaient le bon fonctionnement de ce centre Leclerc. À cause de leurs comportements irresponsables, le patron du magasin a dû prendre des mesures strictes. 

En effet, certains clients venaient en groupe et dévalisaient les rayons pour faire des provisions. Cette effervescence avait pour conséquence de créer des minis pénuries de certains produits, alors qu’il n’y a aucun manque de nourriture. Idem pour le drive, où certaines personnes commandaient « 50 paquets de pâtes ». D’autres passaient plusieurs fois la même commande sur internet et bloquaient plusieurs créneaux horaires, par peur de ne pas être réapprovisionnés.

Ces attitudes ont choqué le directeur de l’entreprise, qui a décidé de prendre des mesures pour faire face à cette situation critique. 

Des mesures qui fonctionnent

Le patron de ce Leclerc a décidé de prendre le taureau par les cornes. Il a annoncé des mesures radicales via deux posts Facebook.

Dans un premier temps, il a interdit les enfants dans le magasin et les « rendez-vous dans le magasin pour faire la causette comme au marché » . Le directeur rappelle que « faire ses courses n’est pas une promenade. On doit passer le moins de temps possible dans le magasin sachant que maintenant les produits essentiels commencent à revenir dans les rayons » . 

De plus, les commandes déraisonnables en magasin comme au drive sont dorénavant interdites. 

Toutes ces mesures apportent leurs fruits. Thierry Da Costa constate un retour à la normalité: « la situation est beaucoup plus calme » , « il y a moins de clients qui viennent dès 9 heures. (…) Ils ont compris qu’il ne fallait plus venir avec les enfants et il y a beaucoup moins de groupes » . 

Il rassure les clients angoissés: « la marchandise est en train de revenir petit à petit », il n’y a « pas de pénurie de produits » . 

De plus, ce patron sait le risque que prend ses employés, à force de rester en contact avec de nombreux consommateurs. Il souhaite vraiment les remercier de leur dévouement. Pour cela, il leur promet « sans attendre Macron, le versement de la prime » exceptionnelle de pouvoir d’achat. 

Source: BFMTV.

À lire aussi: Atteinte du Covid-19 et épuisée, cette infirmière a commis l’irréparable

En savoir plus sur : - - - - - - -

Publié par Salomee le 26 Mar 2020
0