Idée de génie ou scandale ? Un pâtissier invente le croissant cubique !

Meurtre en cuisine ou idée de génie ? Voici qu’un pâtissier suédois crée le « croissant cubique ». Des croissants qui n’ont de croissant que la recette.

 

L’invention du croissant cubique

C’est Bedros Kabranian, un pâtissier de l’équipe nationale de viennoiserie qui s’est amusé à réinventer la viennoiserie. Notre bon vieux croissant prend désormais une toute autre forme puisqu’il a décidé de le repenser en changeant son aspect. Il s’agit désormais d’un cube, ni plus, ni moins.

 

C’est en s’inspirant des pastèques japonaises carrées que l’homme aurait décidé de réinventer la viennoiserie. Contacté par le HuffPost, Bedros dément mais explique que « Ce croissant carré part d’un moule que j’ai trouvé en Chine. Je l’ai importé et les idées ont commencé à germer … Il ne me restait qu’à ajuster la levure avant fermentation pour gérer le façonnage de la pâte« .

 

Un pâtissier original

Ce n’est pas la première fois que ce pâtissier fait parler de lui. Son dada ? Revisiter les classiques et proposer des viennoiseries toujours plus belles. Amoureux des formes, dès qu’une idée lui vient en tête, il ne lâche rien. Et s’amuse.

 

« Depuis que je suis dans l’équipe nationale de pâtissiers, nous nous efforçons de trouver de nouvelles formes, de nouvelles cuissons, que nous essayons pour les compétitions » explique-t-il. « J’essaie toujours de repousser les limites« .

 

 Le saviez-vous ? La petite histoire du croissant !

C’est un tas de théories que l’on trouve lorsqu’on s’intéresse à son histoire. La plus probable reste qu’il a été créé en 1683 à Vienne. Une nuit où l’empire Ottoman décide d’attaquer, dans la pénombre, afin de ne pas se faire remarquer.

 

Un boulanger viennois qui travaillait de nuit aurait alors donné l’alerte. Grâce à lui, la ville fut sauvée. Pour rendre hommage à cette victoire viennoise, les boulangers créèrent alors le « hörnchen » (« la petite corne« ), le croissant dont la forme rappelle le symbole du drapeau ottoman. 

 

Et c’est Marie-Antoinette d’Autriche qui aurait officiellement popularisé le croissant en l’introduisant en France. Cependant, on sait que des pâtisseries de la même forme existaient déjà dans les banquets royaux du XVIème siècle.

 

C’est en 1920 que le croissant pur beurre que nous connaissons aujourd’hui sera réinventé, et ce, par des boulangers parisiens. Et vous ? Vous laisseriez-vous tenté par cette nouvelle forme de croissant ?

croissants cubes

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Mélaine le 16 Sep 2018
0