Laissez vous tenter par… la farine de cafard !

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

 

Des scientifiques brésiliens ont trouvé un nouvelle astuce pour une alimentation plus saine et une planète moins polluée : la farine de cafard

 

Du pain à base de cafards

On a l’habitude d’imaginer les cafards rôder entre nos assiettes mais pas de les voir dedans… Mais deux scientifiques de la Federal University de Rio Grande au Brésil ont bel et bien développé une farine à base de cafards ! Et tenez-vous bien : cette farine contient 40% plus de protéines que la farine de blé ce qui fait d’elle  une farine hyperprotéinée super diététique !

 

Andressa Lucas et Lauren Menegon sont les scientifiques qui ont découvert cette astuce. La produire est moins cher mais elle serait tout autant nutritive que la farine de blé grâce à la grosse quantité d’acides aminés, d’acides gras et de lipides qu’elle contient.

 

Quel goût a la farine de cafard ?

En ce qui concerne le goût (puisqu’on n’imagine pas quel goût à le cafard…), on ne sent pas vraiment la différence selon les scientifiques car, rassurez-vous, les insectes sont en excellente santé. Cette farine n’est pas faite avec les cafards que l’ont peut voir se balader dans les restaurants un peu craignos. Ce sont des blattes cendrées qui sont un type de cafards et sont directement achetées chez des éleveurs où elles se reproduisent naturellement et où elles sont nourries de fruits et légumes pour correspondre aux normes d’hygiène imposées par la ANVISA (l’agence de surveillance d’hygiène brésilienne).

 

Les scientifiques révèlent que les insectes sont une excellente source de protéine et sont très efficaces lorsqu’ils sont reconvertis pour la nutrition humaine. Leur consommation peut réduire le stockage des graisses dans le corps humain puisque ces petites bêtes prennent très peu de place. De plus, leur élevage génère bien moins de pollution que l’élevage bovin par exemple. C’est pour toutes ces raisons que les deux scientifiques ont décidé de commencer leurs recherches et ont complètement changé de regards sur les cafards… Avez-vous changé le vôtre ?

Publié par Inès Arrom le 14 Juil 2018