Le maire de Bologne fait la guerre aux spaghettis à la bolognaise : Ce plat n’existe pas !

Publié par Nicolas F le 17 Mar 2019

Virginio Merola est très en colère. Le maire de la ville de Bologne, en Italie, veut que le monde entier arrête avec cette « fake news ». Non, les spaghettis à la bolognaise ne sont pas de Bologne. Le maire a lancé une campagne mondiale de dénigrement en demandant à ses concitoyens de partager sur les réseaux sociaux des photos de spaghettis à la bolognaise aux recettes farfelues qu’ils ont pu croiser dans tous les restaurants du monde.

 

Les spaghettis à la sauce bolognaise n’existent pas

Les fameux spaghettis bolo se retrouvent dans quasiment toutes les cartes des petits restaurants et même en Italie. Il est le plat préféré des enfants à la cantine et les mamans du monde entier ont vite fait d’ouvrir une conserve de sauce pour régaler la famille. Sauf que les spaghettis à la bolognaise n’existent pas ! Virginio Merola, maire de Bologne, une ville de 400 000 habitants, située en Émilie-Romagne, veut rétablir la vérité. « Chers citoyens, en parlant de fake news, je récolte des photos de spaghettis bolognaise du monde entier. Envoyez-moi les vôtres ! ». C’est en se baladant à Londres que le maire a eu l’idée de lancer cette campagne, alors qu’il a croisé le panneau d’un restaurant qui proposait le fameux plat.

 

À Bologne, la sauce ne se mangent pas avec des spaghettis

Il faut dire que le maire à raison. Ce qu’on appelle la sauce bolognaise est appelé ragù en Italie. Un terme qui provient du mot français ragoût, qui a été italianisé au fil du temps. Le ragù bolonais ressemble en effet à la sauce bolognaise, sauf qu’il est plus liquide et qu’il contient beaucoup moins de viande. Les moins tatillons diront que c’est quasiment la même chose, sauf que le ragù bolognese n’est jamais servi avec des spaghettis. La recette de la sauce de Bologne (ragù bolognese), déposée en 1982 à l’Académie de cuisine italienne, comprend des lardons de pancetta, du vin blanc, de la sauce tomate, des carottes, des céleris, des oignons, de la crème et du haché de bœuf.

 

La sauce bolo ressemble à une sauce napolitaine

Le ragù bolognese est toujours servi avec des pâtes aux œufs, comme les tagliatelles ou les lasagnes. Les spaghettis sont originaires de Naples, une ville bien plus au sud de l’Italie. Le ragù napolitain est d’ailleurs plus proche de la recette de la bolognaise que l’on connait, sauf qu’il comprend des plus gros morceaux de viande. En plus, en France, nous avons faux sur toute la ligne. Le terme « bolognaise » est un mot inventé, se basant sur l’italien bolognese. En réalité, l’adjectif se rapportant à Bologne est bolonais. Il faudrait donc dire une sauce bolonaise.

 

Le maire veut que l’on connaisse sa ville pour sa vraie cuisine

Malgré tout, le maire amusé avoue que cette sauce a permis à la ville d’être connue dans le monde entier. « C’est étrange d’être mondialement connus pour un plat qui n’est pas le nôtre. Bien sûr, on est contents d’attirer l’attention sur notre ville, mais on aurait préféré que ce soit pour de la nourriture de notre tradition culinaire. On aurait aimé que le monde sache que Bologne a inventé les tagliatelles, les tortellini et la lasagne ». Bologne est aussi connue pour son université la plus ancienne du monde, ouverte en 1088. Le maire compte évidement profiter de son buzz. Il va récolter toutes les photos qu’on lui aura envoyées et les exposera dans le FICO Eataly World, le plus grand parc à thème culinaire du monde. Par exemple, un Bolonais a envoyé une photo prise en Autriche, où Knorr vend un paquet de sauce bolognaise considéré comme un sacrilège en Italie.

Crédits : Getty, J. Kenji López-Alt, captures Twitter

En savoir plus sur : - - - - - - -

 
0