Elle a l’ADN de trois parents, impossible ? Non.

Alana possède l’ADN de trois personnes différentes. Elle a, biologiquement, trois parents génétiques. C’est un fait extrêmement rare, mais pas isolé. Il s’agit simplement du résultat d’un traitement pour la fertilité. Explications.

Trois ADN car trois personnes concernées.

Pour simplifier : il y a eu le père avec ses spermatozoïdes, il y a eu la mère avec son ovule qui a enfanté et il y a celle qui a donné un bout « d’elle-même » pour que tout ceci soit possible. Vous suivez ? La maman (la vraie, celle qui a eu mal à l’accouchement, etc.), avait un problème semble-t-il au niveau de ses ovules. Pour contourner le problème et rendre les œufs « opérationnels », les scientifiques ont pris un « morceau viable » chez une autre femme, puis, l’ont transféré dans l’ovule de la mère. C’est bon ?

Du coup, Alana se retrouve avec l’ADN de trois personnes. Pourquoi ? Parce que c’est un problème de mitochondries à l’origine : ils n’étaient apparemment pas bons chez la maman. Donc, ils les ont remplacés par ceux d’une autre ! Et il faut savoir un point essentiel : seule la femme transmet ces petits trucs. Et ces « petits trucs » sont porteurs de génome. Soit, d’ADN.

C’était simple, non ?

alana a trois ADN

EN BONUS : quand maman et bébé font du sport ensemble !

Publié par La Rédaction le 16 Sep 2014
 
0