Aux Pays-bas des chirurgiens implantent pour la première fois un crâne imprimé en 3D

À peine a-t-on le temps d’apprendre qu’il existe des imprimantes 3D, qu’elles servent déjà à créer des prothèses pour le corps humain ! À la base utilisée par les ingénieurs pour créer des maquettes, cette technique assez récente, révolutionne la médecine. Ce qui est fabuleux avec les imprimantes 3D, c’est qu’elles permettent de réaliser ou de reproduire parfaitement l’objet que vous souhaitez « imprimer » et dans ses dimensions exactes.

Souvenez-vous, il n’y a pas si longtemps nous vous parlions de ce bébé sauvé par l’impression d’un coeur tout neuf, presque identique au sien. Cette fois si c’est une néerlandaise de 22 ans qui a été sauvée grâce à l’impression 3D, elle souffrait d’une maladie qui épaississait l’os de son crâne, à tel point qu’il avait atteint une épaisseur de 5 cm au lieu de 1,5 pour un crâne normal. Un véritable calvaire qui lui compressait le cerveau et mettait sa vie en danger. Elle avait déjà perdu la vue et une partie de ses capacités motrices au moment de l’interventionn.

Pour la sauver, une équipe médicale de l’université d’Utrecht au Pays-Bas a réussi à produire un crâne plastique en 3D pour remplacer le sien, après trois mois de préparation, c’est le Dr Ben Verweij qui s’est chargé de l’opération : «Auparavant, lorsque l’on voulait remplacer une partie du crâne, on créait la prothèse directement dans la salle d’opération, à la main, avec une espèce de ciment. Mais le résultat obtenu ne correspondait jamais exactement à l’espace à boucher. Avec l’impression 3D, on dispose d’une prothèse parfaite. Les améliorations sont notables non seulement sur le plan esthétique mais aussi au niveau des capacités cognitives des patients, qui sont meilleures», explique-t-il.

L’université d’Utrecht déclare que ce n’est pas la première prothèse de crâne à être réalisée par impression 3D dans le monde, cependant c’est la première fois que l’on pose un implant aussi grand : «Il couvre tout le crâne depuis le bas du front jusqu’à l’arrière des oreilles». 

L’opération, qui à duré 23 heures, s’est déroulée il y a trois mois, mais l‘hôpital ne voulait pas communiquer la nouvelle avant d’être sûr que tout se passait bien pour la patiente. Aujourd’hui, on sait qu’elle a complètement récupéré : elle a retrouvé la vue et est de retour au travail. Un véritable succès !

i_implantation-crane-imprime-en-3d4

[youtube https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=IXcz3OdHSHk&w=610&h=350]

BONUS Impression 3D : une société Japonaise vous propose de vous cloner

Publié par Mahura le 02 Avr 2014
0