En Chine, des robots remplacent déjà les instituteurs à l’école maternelle

Publié par Nicolas F le 02 Mar 2019

Parmi les métiers les plus menacés par les robots et l’intelligence artificielle il y a les vendeurs en télémarketing, les opérateurs téléphoniques, les agents de sécurité, les caissiers et même les plongeurs dans les restaurants. Pourtant, le gouvernement chinois est en train d’envisager un autre domaine où les robots auront un rôle extrêmement important : l’éducation. Afin d’envisager au mieux la pénurie d’écoles et de professeurs, le gouvernement est en train de tester des robots pour remplacer les professeurs. Regardez la vidéo pour découvrir Bingo, le premier prof robot qui peut donner des cours d’anglais et même des cours de golf.

Les robots vont remplacer les profs en Chine

Les chiffres sont à peine croyables, d’ici deux ans, il manquera plus de 100 000 écoles maternelles et plus de 3 millions d’enseignants sur le territoire chinois. Depuis 2016, la Chine a mis fin à la politique de l’enfant unique, provoquant un boom des naissances incroyables. Cela veut aussi dire que d’ici 2021, tous ces nouveaux enfants devront aller à l’école. Ce sont 15 millions d’enfants supplémentaires, chaque année, qui devront se trouver une école maternelle. Le secteur de l’éducation est en crise, surtout que les derniers chiffres indiquent que 30 % des instituteurs maternels arrête leur carrière pour travailler dans d’autres secteurs plus rémunérateurs.

 

Plus de 1500 écoles vont tester le robot instituteur dans des écoles maternelles

Pour contrer ce problème, Ming Haibo, un inventeur de génie diplômé de la prestigieuse Université Tsinghua de Pékin, a fondé la société Ai Bingo. Sa société, dans laquelle il emploie les meilleurs scientifiques, techniciens et ingénieurs, planche depuis 3 ans sur la création de Bingo, un robot doté d’une intelligence sans pareille. Son robot a déjà été commandé dans plus de 1500 écoles maternelles du pays. Il coûte moins de 4 000 euros et peut remplacer un professeur d’anglais ou de sciences. Il peut aussi donner des cours d’élocution ou apprendre le golf à ses élèves. Grâce à sa technologie de reconnaissance faciale, Bingo reconnait chaque élève. Il peut poser des questions et il arrive à répondre à celle de ses étudiants. Il peut même attribuer des notes aux élèves rien qu’en évaluant leur hésitation dans la voix et leur expression faciale.

 

Le robot peut aussi aider à faire ses devoirs

La société Ai Bingo a créé deux robots, l’un est destiné aux écoles qui veulent contrer la pénurie des professeurs, l’autre est destiné aux parents qui n’ont pas assez de temps à accorder à leurs enfants. La version simplifiée du robot, qui sert à corriger les devoirs, coute moins de 160 euros.

instituteur école maternelle robot chine

Crédits : Ai Bingo

En savoir plus sur : - - - -

 
0