L’ordinateur le plus dangereux au monde, infecté de 6 virus, a été vendu à plus d’1,3 million de dollars

 

Celui qui a dépensé une fortune pour acheter ce vieil ordinateur aura bien du mal à l’allumer. Il est considéré comme l’ordinateur le plus dangereux au monde, car il est infecté de plusieurs virus, qui ont fait des ravages dans le monde, de 2000 à 2017. Le Netbook Samsung NC10 a pourtant été vendu plus d’1,3 millions de dollars lors d’une vente aux enchères.

> À lire aussi : Arnaque « à la clé USB », ne branchez pas cette clé USB à votre ordinateur

Un artiste chinois vend un ordinateur infecté de 6 virus informatiques

Les abonnements aux logiciels antivirus coûtent chers, mais ils sont nécessaires si on ne veut pas se retrouver avec une machine infestée de virus, de chevaux de Troie, adwares, spamwares et autres logiciels espions. Un artiste chinois vivant à New York et une société informatique se sont associés pour réaliser un coup marketing et artistique. L’artiste a proposé d’organiser une vente aux enchères de l’ordinateur le plus infecté au monde. Un Netbook Samsung NC10 de 2008, qui tourne avec le système d’exploitation Windows XP SP3, est le pestiféré des appareils informatiques. Il est infecté par six des plus importants virus qui se sont propagés au cours de la décennie : LOVEYOU en 2000, MyDoom en 2004, SoBig en 2003, DarkTequila en 2013, BlackEnergy en 2015 et WannaCry en 2017.

> À lire aussi : Simuler un virus sur son PC pour quitter le boulot plus tôt !

L’appareil infecté est parti à plus d’1,3 millions de dollars

En tout, ces 6 virus aux noms terrifiants ont fait 95 milliards de dégâts, à cause des appareils qu’ils ont infectés, notamment dans les entreprises. L’artiste chinois Guo O Dong, qui est un artiste qui aime critiquer « l’extrême culture en ligne », a eu l’idée de mettre en vente cet ordinateur infecté, une œuvre qu’il a appelée La persistance du chaos. Lors de la vente aux enchères, l’ordinateur était allumé mais non connecté à Internet. Celui qui a acheté l’œuvre pour 1,345 million de dollars a promis de ne pas connecter l’ordinateur au réseau pour ne pas propager les virus. La société DeepInstinct, partenaire de la vente, explique que « l’œuvre peut permettre au nouvel acquéreur d’étudier les logiciels malveillants sur une machine en état de fonctionnement ».

> À lire aussi : Un virus dangereux circule sur Facebook !! Voici comment faire pour l’éviter !

Crédits : thepersistanceofchaos.com

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Nicolas F le 01 Juin 2019
 
0