Des milliers de Suédois vivent avec une puce dans la main : à quand cette technologie en France ?

 

Les films futuristes présentent un monde où nous serions tous fichés, traçables avec une puce… Eh bien cette vision n’est plus celle du futur. En Suède, 4 000 personnes vivent déjà avec une puce de la taille et de la forme d’un grain de riz dans la main. Grâce à cette puce, qui est aussi leur carte d’identité, ils peuvent ouvrir des portes de leur bureau, de leur maison, payer leur abonnement de cinéma ou s’identifier à leurs applications. Regardez la vidéo pour découvrir le monde futuriste dans lequel vivent déjà les Suédois.

 

Des milliers de Suédois vivent déjà avec une puce

Pour 155 euros, les Suédois peuvent désormais vivre avec une puce dans la main. Cette technologie est aujourd’hui proposée par la société BioHax International, fondée il y a cinq ans par Jowan Osterlund, un ancien perceur qui a eu l’idée de proposer ce que les films de science fiction imaginent depuis longtemps. Plus de 4 000 personnes ont déjà fait appel à la société pour se faire implanter la micro puce dans leur main.

 

Plus besoin d’acheter un ticket de train

La société de chemin de fer suédoise SJ Rail accepte déjà les paiements de tickets via la puce. En 2017, elle a déclaré qu’une centaine de personnes utilisaient ce service régulièrement. Au lieu de charger une carte magnétique, ils présentent leur main à proximité de la borne de rechargement et leur abonnement est directement mis à jour. Lorsque le contrôleur vérifie les titres de transport, ils présentent à nouveau leur main qui est scannée. La plateforme LinkedIn a également adopté la technologie, permettant à ses utilisateurs de s’envoyer des liens d’événements rien qu’en approchant leur poignet d’un smartphone d’un autre utilisateurs. Lorsque le smartphone détecte la puce, une page du navigateur s’ouvre sur le lien programmé au préalable par la personne pucée.

 

Cette technologie est-elle sûre ?

Bien sûr, cette technologie ne plait pas à tout le monde, la plupart des gens pointent le manquement à la vie privée. Pourtant, cette puce ne permet pas pour le moment de faire plus que ce que ne font déjà tout un ensemble de cartes magnétiques et d’applications. La puce utilise la technologie NFC, qui est exactement la même chose qu’une carte magnétique comme un badge ou une carte de banque pour le paiement sans contact.

 

Les entreprises poussent leurs employés à se faire pucer

Le nombre de personnes pucées va augmenter prochainement, car plusieurs grandes entreprises prévoient même de prendre à leur charge le prix de l’opération pour ses employés qui désirent adopter la technologie. La puce s’insère avec une seringue, souvent à hauteur de pouce. La puce permettra aux employés de payer rapidement leurs consommations à la cafétéria ou d’ouvrir des portes sans badge, comme c’est déjà le cas dans la célèbre agence média Mindshare.

puce main suède

Crédits : AFP, AP, BioNyfiken, YouTube/Vanilla Brief

En savoir plus sur : - - -

Publié par Nicolas F le 25 Oct 2018
 
0