Quand les soldats américains se la jouent Iron Man

La Darpa, l’Agence américaine de Projets et de Recherches de Défense Avancée, s’est apparemment inspirée du blockbuster à succès, et de jeux vidéos de combat futuristes, comme Halo ou Crysis, pour ses nouvelles innovations !

les-soldats-americains-porteront-bientot-une-combinaison-robotique-de-combat-qui-decuplera-leur-force-et-leur-endurance6

 

Les soldats de l’armée de terre américaine pourront bientôt porter une combinaison de combat appelée « Warrior Web », qui a pour but de limiter les blessures et d’augmenter l’endurance. Les scientifiques de la Darpa la veulent légère et non encombrante, compte tenu du sac à dos militaire de base qui pèse déjà ses 45kg, et est au passage responsable de beaucoup de blessures musculaires. Elle devrait également combiner les technologies les plus poussées et, attention les yeux, s’avèrerait lavable en machine (pour faciliter le quotidien des soldats en zone de guerre) !

les-soldats-americains-porteront-bientot-une-combinaison-robotique-de-combat-capable-de-decupler-la-force-et-lenduranceUne

« L’armure devrait peser moins de 10 kilos, ne consommerait pas plus de 100W, et devrait permettre à un soldat pesant 80 kilos de transporter 45 kilos de matériel à une vitesse de 1,25 m/s, tout en réduisant la consommation métabolique du combattant de 25%, présice la Darpa dans ses spécifications techniques. Ainsi, une batterie de 4,5 kilos de dernière génération suffirait à fournir l’énergie nécessaire pour une mission classique de 24 heures. […] Le costume emploie un dispositif en boucle fermée, d’actuateurs des systèmes de transmission et des structures fonctionnelles qui protègent les zones sujettes aux blessures. Le système se concentre sur les tissus mous reliés au système squelettique« . 

Capture d’écran 2013-09-16 à 11.37.26

En bref, cet exo-squelette est fait dans des fibres un peu spéciales, qui seront capables de percevoir le mouvement du soldat et d’accentuer sa force par le biais d’un léger courant électrique.

 

VIDEO du premier prototype :

Encore un exemple qu’en France, on est loin derrière, il n’y a qu’à voir l’hyper-vulnérabilité et le manque cruel d’équipement de notre base navale qui contient l’arsenal de sous-marins nucléaires français…

sources : dailygeekshow.fr, le nouvel obs

Publié par Anissa Duport-Levanti le 16 Sep 2013
 
0