Couple : où commence l’infidélité ?

L’infidélité, c’est toujours sujet à de grandes discussions interminables ! Selon une chanson, « S’faire sucer, c’est pas tromper » . Mais pour d’autres, parler à son ex est une forme de tromperie. Alors, quand commence la tromperie ? Sur Internet, les avis divergent, et Glamour Paris a donné son avis sur certaines situations. Alors, pourquoi pas nous ?

>> À lire aussi : Journée de l’infidélité : Les 10 commandements pour être infidèle sans se faire choper !

Réussir à définir des règles

En couple, les limites à ne pas dépasser sont parfois difficiles à mettre en place. L’important, c’est bien entendu d’en parler avec votre partenaire. Sinon, ça peut vite partir en verre avec les ex et conversations ambiguës. Il faut savoir ce que l’autre accepte et n’accepte pas afin de vivre une histoire sereine. Sinon, une situation pourra vous paraître irrespectueuse, mais normale pour votre moitié. Alors bien sûr, la base de l’infidélité, c’est de coucher avec une autre personne, d’avoir des rapports physiques érotiques ou sexuels avec une personne X ou Y, alors que vous êtes en couple.

En ce qui concerne le flirt, certains y sont totalement opposés alors que d’autres n’y voient aucun inconvénient. Cela serait le moyen de casser la routine du couple, et permettre aux deux personnes de se sentir appréciées par autrui, sans pour autant que ça aille plus loin qu’un flirt d’une soirée.

>> À lire aussi : Jacques Chirac : des révélations étonnantes sur ses infidélités et la réaction de Bernadette…

Faire un rêve d’adultère, c’est tromper ? NON

Non, bien sûr que non ! Les rêves ne se contrôlent pas. Et rêver que vous couchez avec votre professeur de pilate ou votre coach sportif ne veut pas forcément dire que vous voulez passer à l’acte et que vous le désirez. Justement, certaines personnes sont même écoeurées de la personne avec qui elles couchent dans leurs rêves (on se souvient du vieux professeur de maths ou de physique hyper repoussant). Ça nous arrive tous de rêver d’un acteur, d’un(e) ami(e), et parfois même la soeur ou le frère de sa moitié, et de faire des choses peu catholiques avec ces derniers. Et cela ne reste qu’un rêve, vous n’êtes pas passé à l’acte et ça ne veut pas dire que vous allez draguer la personne le lendemain (Big Up à mon professeur de littérature). Cependant, le rêve d’adultère révèle parfois un ennui dans le couple. Le mieux pour vous, c’est de ne pas le dire à votre moitié. Ça vous évitera bien des ennuis lors de votre prochain cours de self-défense !

Girl in the bed in the morning

Faire un break, et coucher avec une autre personne, c’est tromper ? OUI

Alors là, les avis divergent ! Faire un break, c’est par conséquent ne plus être engagé dans le couple. En soit, on pourrait être libre de coucher avec une autre personne. Cependant, la notion de break sous-entend que les deux personnes réfléchissent chacune de leur côté sur la situation de couple, pour un possible retour. Si l’intérêt de faire une pause est d’aller voir ailleurs, alors autant quitter définitivement la personne. Surtout pour dire « Oui j’ai couché avec, mais on était en break » . Disons que c’est une forme de trahison. Si vous couchez avec une autre personne pour vous dire « non finalement, cette personne est la bonne » , c’est à la fois égoïste et irrespectueux. Et si vous avez besoin de ça pour avoir vos réponses, alors NON, ce n’est pas la bonne. On ne cautionne pas !

Parler à un/une ex, trahison ou infidélité ? Ça dépend

C’est le sujet le plus complexe et fragile. Rien que le mot « ex » peut faire vriller certaines personnes, y compris moi ! Mais parfois, des ex restent en contact et deviennent amis. Dans ce cas-là, c’est au couple de trancher, et savoir si la relation amicale entre les deux ex est acceptée, ou refusée. Si vous vous entendez bien avec votre ex, n’hésitez pas à en parler à votre moitié, et lui raconter votre relation actuelle, sans mentir. Attention, ce qui dérange beaucoup en général, c’est le fait que vous et votre ex ayez couché ensemble et ayez partagé un quotidien. La jalousie et la possession… Enfin, je ne vous apprends rien. Du coup, ça dépendra toujours de votre moitié et de ce qu’elle en pense. Il y a une forme d’infidélité si vous ne lui dites pas toute la vérité. Si vous êtes transparent, et que vous êtes prêt à couper les ponts à la moindre ambiguïté, alors pourquoi pas. Mais si votre moitié est contre, à vous de voir ce qui est le plus important pour vous : votre couple, ou votre amitié avec votre ex ?

Embrasser une copine/ un copain ? Ça dépend des personnes

Alors embrasser, très clairement, ça devrait être réservé à l’élu de son coeur. À quel moment on va aller embrasser sa meilleure amie sous prétexte « qu’on se connaît depuis la maternelle » . Si tout le monde devait faire ça, on aurait la maladie du baiser à tous les coins de rue. Mais bon, certaines personnes acceptent que leur copain ou leur copine embrasse un(e) ami(e) de longue date et du sexe opposé. Alors, disons qu’on laisse le bénéfice du doute, même si on n’est pas pour ! Si la personne que vous embrassez est un(e) inconnu(e) que vous venez de rencontrer, alors vous entrez dans la catégorie Men Are Trash et Girls Are Trash. Il y a un minimum de respect, et si vous n’êtes pas capable de tenir votre bouche, alors vous ne méritez pas d’être en couple.

Aller sur des sites de rencontres (Tinder, Adopte un mec, Badoo…) ? OUI, 1 000 FOIS OUI

Sous prétexte que « Bébé, c’est que du virtuel » , vous pouvez vous permettre de parler à d’autres personnes et avoir même des conversations ambiguës ? La base quand on se lance dans une relation sérieuse, c’est de SUPPRIMER ces applications. Votre manque de confiance en vous, on s’en moque totalement. Et l’excuse de « C’était au cas où… » , on ne veut pas l’entendre. Au cas où quoi ? À partir du moment où une relation sérieuse commence, même si elle ne fonctionne pas au bout de deux semaines, deux mois ou deux ans, on supprime les applications de rencontres. Parler à Emmanuel(le) sur Tinder pendant que votre moitié attend de vos nouvelles, vous trouvez ça normal ? Alors arrêtez les relations sérieuses, ce n’est pas pour vous et vous aimez trop plaire. Mais rappelez vous que l’important, c’est de se plaire à soi même et plaire à la personne qu’on aime.

Dire « je t’aime » à quelqu’un d’autre ? A ses proches NON, sinon OUI !

Dire « je t’aime » à son ou sa meilleure amie, c’est un sentiment amical. Je t’aime, ce n’est pas seulement réservé aux couples. Arrêtez de vous penser au centre du monde avec VOTRE mot. Entre meilleurs amis, frère et soeur, frère et frère, soeur et cousine … Je vous épargne toute la liste mais, ça se dit ! Si votre moitié dit « je t’aime » à une personne rencontrée il y a peu de temps, inquiétez vous. Mais arrêtez de crier au scandale pour un « je t’aime » lancé à un(e) meilleur(e) ami(e). Rappelez-vous que ces deux personnes sont comme des frères et soeurs, et que vous n’arriverez pas à rompre leur amitié, sauf si vous êtes une mauvaise personne !

Envoyer des nudes à une autre personne ? Carrément !

Déjà, avoir une discussion ambiguë, c’est un manque de respect qui mérite au minimum une bonne dispute. Au maximum, je dirais les vêtements lancés par la fenêtre. Dick pics ou pussy pics, c’est la même chose. Libre à vous d’en faire, mais lorsqu’on est en couple, elles doivent être réservées à votre moitié, pas à l’inconnu(e) qui vous ajoute sur Snap ou Instagram. Donc oui, c’est de l’infidélité.

Les limites et le début de l’infidélité changent d’un couple à l’autre, selon le caractère et le comportement de chacun. Le plus important est d’en parler, afin d’être sur la même longueur d’onde !

>> À lire aussi : Sextos, expériences homosexuelles et aveux : 10 faits étonnants sur l’infidélité !

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Jessy le 01 Sep 2019
0