Elle aimait tellement le thé que sa famille a exaucé son souhait de l’incinérer dans une boite de sachets de thé

Elle pouvait boire du thé toute la journée ! Tina Watson, 73 ans, est décédée cette semaine. Cette grand-mère était connue de tous ses amis et de sa famille comme étant une grande amatrice de thé, au point d’en être presque devenue accro. Ses proches affirment qu’elle pouvait en boire 40 tasses par jour. Pour lui rendre hommage, sa famille a décidé de la faire incinérer dans un cercueil qui ressemble à une boite de thé de sa marque préférée. Regardez la vidéo de ced funérailles étranges. Et ceci n’est pas une action marketing de la marque Typhoo.

> À lire aussi : « Laissez-moi sortir d’ici », hurle le défunt depuis son cercueil au moment de l’enterrer

Elle pouvait boire jusqu’à 40 tasses de thé par jour

Personne ne sera étonné d’apprendre que Tina Watson était anglaise. Il fallait être anglaise pour chérir le thé comme on aimerait ses enfants. « Elle avait un sacré sens de l’humour et buvait 30 à 40 tasses de thé par jour, chaque jour. Elle adorait se prendre une petite tasse », se souvient Debs, sa fille. Tina avait toujours un sourire sur son visage, malgré les deux cancers contre lesquels elle a dû se battre et la double amputation des jambes qu’elle a subie. Debs se souvient d’une conversation qu’elle a eue avec sa mère, il y a quelques années. « On a discuté de son cercueil après les funérailles de mon beau-père, il y a quelques années. Et elle a sortie de nulle part : « Je veux être enterrée dans un cercueil qui ressemble à une grosse boite de sachets de thé » ».

> À lire aussi : Des élèves décorent avec leurs dessins le cercueil de cette prof foudroyée par le cancer

Sa famille l’incinère dans un cercueil qui a la forme d’une boite de sachets de thé

Les volontés de Tina ont été respectées et le cercueil de Tina était bel et bien une copie d’une boite de sachets de thé rouge de la marque Typhoo. « Elle m’avait dit qu’elle était extrêmement sérieuse par rapport au cercueil, alors on l’a fait ». Tina a été incinérée vendredi dernier, dans une boite en carton personnalisée. Ce dernier clin d’œil a plu à toute la famille, car ils ont bien reconnu là l’humour de Tina. Elle a perdu une jambe après que la morsure d’un insecte s’est infectée lors d’un voyage en Espagne, il y a 14 ans. « Maman a ensuite perdu l’autre jambe quand l’infection s’est encore plus répandue. Et pourtant, rien ne lui faisait baisser le moral. Elle a toujours vu le côté amusant dans toutes les choses même quand il n’y avait rien d’amusant. »

> À lire aussi : Cette pub pour des cercueils low-cost est juste géniale !

Crédits : BPM Media

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 09 Nov 2019
0