La photo d’une grand-mère mise en cage met Twitter en émoi !

Katherine Oberg, 28 ans, a posté sur Twitter une photo de sa grand-mère qui a beaucoup fait réagir. Ceux qui se sont contentés de regarder la photo ont fustigé, ceux qui ont pris la peine de comprendre la raison, ont été un peu plus cléments dans leurs commentaires. Sur la photo, on peut y voir Dorothy, une octogénaire assise sur une chaise, entourée d’un grillage. La grand-mère est littéralement mise en cage. Regardez la vidéo pour découvrir la raison !

 

> À lire aussi : Cette grand-mère accouche de sa petite-fille, découvrez pourquoi

 

Katherine partage une photo de sa grand-mère en cage

Katherine Oberg savait que sa photo ferait réagir, mais elle ne se doutait pas qu’elle allait recevoir un tel flot d’insultes. Sur la photo, on y voit sa grand-mère Dorothy, un plaid sur les jambes, les pieds posés sur des coussins, assise sur une chaise. On y voit aussi son déambulateur posé à côté d’elle, mais surtout, elle est entourée d’un grillage comme si elle était en cage. C’est le monde à l’envers ! Ses chiens sont en liberté dans la maison, l’un profitant du confortable canapé. Bien sûr la grand-mère n’est pas punie et elle n’est pas réellement en cage. Il y a une explication.

 

> À lire aussi : Cette grand-mère est beaucoup trop stylée

 

Les tweetos ont eu peur d’assister à de la maltraitance… mais il n’en est rien !

« Ma grand-mère est en convalescence chez mes parents », écrit Katherine. Elle vient de se faire opérer et elle a besoin d’être aidée par ses enfants et ses petits-enfants. Malheureusement, les parents de Katherine ont des chiens et ils ne peuvent s’empêcher de sauter partout et de demander de l’attention à la grand-mère qui ne peut pas les accueillir sur ses jambes, au risque de se blesser et de rouvrir des points du suture. Alors la solution a été de la protéger en délimitant un espace autour d’elle avec des grillages. Certains internautes ne se sont pas privés de commenter la photo sans connaitre la situation : « La grand-mère à la chaise dure et les chiens ont le canapé ». Ce à quoi Katherine répond : « Elle préfère être soutenue pour son dos. Ne vous inquiétez pas, on s’est arrangés pour qu’elle soit assise confortablement ».

 

> À ne pas manquer :

Une maison de retraite Suisse traite ses résidents avec du cannabis

Pour fêter son 100e anniversaire, des majordomes nus viennent la servir dans la maison de retraite

Une femme de 92 ans abat son fils à l’arme à feu pour éviter la maison de repos

grand-mère mise en cage

Crédits : Twitter/unadulteratedkr

En savoir plus sur : - - -

Publié par Nicolas F le 07 Avr 2019
0