Technologie et plaisir féminin : tout savoir sur les sextoys de 2019

Qui ne se souvient pas de l’épisode 9 de la saison 1 de « Sex and the City » ? On y voit Charlotte qui explore son désir sexuel grâce au désormais mythique Rabbit. Ce sextoy en forme de lapin a fait fureur à l’époque, en partie à cause de la série. Mais depuis, les sextoys ont évolué. En 2019, les jouets pour adultes ne sont plus seulement des répliques de pénis roses ou des petits canards vibrants. Certains sont si futuristes qu’on ne se douterait même pas de leur usage au premier regard. Aujourd’hui, une femme française sur 2 a déjà utilisé un sextoy, que ce soit en couple ou non. L’industrie du plaisir représente 22 milliards d’euros par an, preuve que de plus en plus de monde s’intéresse à la question ! Mais alors quels sont les sextoys qui révolutionnent la sexualité en 2019 ?

Le plaisir féminin au coeur de l’industrie du plaisir

L’image du sextoy en forme de pénis aux proportions complètement exagérées est bien loin. Aujourd’hui, les fabricants misent tout sur le plaisir clitoridien. Un sextoy a tout changé : le Womanizer. Ce bijou de de technologie est complètement dédié au clitoris. On le trouve dans tous les sexshop et c’est un des plus populaires. 53% des femmes préfèrent les stimulations clitoridiennes, les fabricants ont donc bien compris comment les séduire !  Mais le « traditionnel » Rabbit reste encore très présent sur le marché, il a juste subi quelques modifications. La forme a par exemple été reprise par Womanizer pour créer un sextoy qui stimule à la fois le clitoris (via pulsation d’air) et l’intérieur. Selon les clientes, c’est le combo magique !

Aujourd’hui, le mot d’ordre, en plus de clitoris, est : « ludique » . Les fabricants s’amusent avec les formes, les couleurs, les matières… Au point qu’on ne devine parfois pas l’utilité du produit au premier coup d’oeil ! Le but est de créer des sextoys aux fonctionnalités toujours plus pointues et aux designs originaux pour que les femmes aient envie d’en acheter plusieurs. Et pourquoi pas de les combiner ! Car on ne va pas se mentir, tout cela reste une histoire de marketing. Même si les sextoys sont un moyen pour les femmes d’assumer et d’explorer leur sexualité, ils restent un bien de consommation. Pour les fabricants, cela sera toujours plus rentable de vendre un sextoy dédié au clitoris et un autre au vagin plutôt qu’un combo des deux !

sextoys

Crédits : jerrysaltz

La révolution des sextoys connectés

Lelo, We Vibe, Little Brid… Ces marques ne vous disent rien ? Pourtant, ce sont les nouveaux challengers du marché ! Le secret de leur réussite ? Les sextoys connectés ! De plus en plus de couples se retrouvent séparés par des centaines, voire des milliers, de kilomètres. Loin des yeux, mais pas du plaisir. Toutefois, le plus dur reste de faire son choix, tant l’offre est grande ! Il y a tous ceux qui peuvent se commander à distance, comme chez We Vibe. Que ce soit à quelques mètres où sur une plus grande distance, vous pouvez faire vibrer votre partenaire (sans mauvais jeu de mots). Ça peut être un bon moyen de renouveler son désir ou tout simplement d’explorer les possibilités qu’offre la technologie.

Mais pour ceux qui veulent recevoir autant qu’offrir, il existe des sextoys encore plus perfectionnés. Ceux de chez Kiiroo permettre le vous faire ressentir les mouvements de votre partenaire… même à des milliers de kilomètres ! Le coffret pour couple contient deux sextoys, un pour homme et un pour femme. Si les deux amants l’utilisent en même temps, alors les jouets vont se synchroniser pour que chacun puisse « sentir » l’autre. Cette fonctionnalité s’appelle le contrôle bidirectionnel (ça fait un peu test de bagnole excusez nous) et elle permet aux couples de rester connectés même s’ils ne peuvent pas se voir.

Mais les sextoys connectés ne sont pas qu’une affaire de couple ! Si vous aimez la littérature érotique alors le Little Bird est fait pour vous. Ce sextoy se connecte à une application dédiée et vibre en fonction de vos lectures. Un concept original qui change des traditionnels films pornographiques. Dans le rayon des sextoys originaux on peut citer le Naughtibod qui va vous faire vibrer… en musique ! Il suffit de le brancher à votre téléphone via une prise jack et les vibrations s’adapteront à la musique que vous écoutez. Forcément ce sera plus intense avec du Ramstein qu’avec du Carla Bruni

sextoys

>> À lire aussi : Femmes fontaine : la vérité sur ces femmes qui intriguent autant qu’elles fascinent !

Et les hommes dans tout ça ?

Nous avons beaucoup parlé de plaisir féminin, un peu de celui des couples mais très peu de celui des hommes. Et pourtant, ils ne sont pas en reste ! Pendant des années, les sextoys masculins se résumaient à des poupées gonflables ou à des « vaginettes » peu attrayantes. Et pour cause, les jouets destinés aux femmes et aux couples représentent 80% du marché. Si la masturbation masculine et moins taboue que la féminine, l’emploi d’un sextoy est mieux vu du côté des femmes. Mais en 2019, la technologie s’invite aussi dans le plaisir des hommes.  Anneaux vibrants, plaisir prostatique, et même outils de mesure des performances sont au rendez-vous. Oui, vous avez bien lu, on peut mesurer ses performances grâce aux sextoys.

Sexfit mesure par exemple le nombre de calories dépensées, la durée de l’acte ou même le nombre d’aller-retour. Encore mieux que les montres connectées! Mais dans la tête de beaucoup d’hommes, les sextoys masculins sont réservés aux personnes homosexuelles. Beaucoup ont encore du mal à envisager la simulation prostatique même si la pratique se démocratise.

SexFit

Crédits : SexFit

>> À lire aussi : Clitoris : 9 choses incroyables à savoir sur cet organe aussi mystérieux que puissant !

Internet au coeur de la révolution sexuelle ?

Des sextoys connectés, des applications dédiées, des liens vers des sites de e-commerce… Vous l’avez peut-être remarqué, Internet est au coeur du marché des sextoys ! Et on peut même dire qu’ils leur doivent leur succès. En 2019, plus besoin de se rendre dans un sexshop où vous risquez de croiser une personne que vous n’avez pas vu depuis des années, créant un long, un très long, moment de malaise. Vous pouvez commander votre nouveau sextoy bien au chaud dans votre canapé et il arrivera quelques jours plus tard dans votre boîte aux lettres. Surtout que les fabricants ont bien compris que la discrétion est importante et le contenu de votre colis sera indétectable. Votre facteur n’en saura rien !

Au-delà d’apporter rapidité et discrétion, Internet a surtout popularisé le fait d’utiliser des sextoys. Nous avons beaucoup plus accès à la pornographie qu’il y a 20 ans et cela permet de démocratiser la masturbation masculine et féminine. Au niveau de l’éducation sexuelle, on ne peut pas nier l’intérêt du numérique. Les réseaux sociaux, notamment, permettent d’échanger sur la question. On peut ainsi penser au compte Instagram Jouissance Club qui propose des « tutos » pour hommes et femmes que ce soit en solo ou à deux, avec ou sans sextoys. Car ce qui compte après tout ce n’est pas comment on prend du plaisir mais si on en prend ou non !

View this post on Instagram

Je n’ai pas l’habitude de vanter les mérites des sextoys mais il fallait que je vous parle du @womanizerglobal parce qu’à l’heure qu’il est, ma chatte pleure encore de joie. Voyez vous, je fais une dépression depuis quelques mois et mon enfoiré de clito s’est tout bonnement barré et a emporté avec lui l’envie de me branler et toutes les sensations de plaisir qui vont avec. Et puis j’ai testé ce bidule. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas le womanizer, c’est un peu comme un aspirateur à clitoris. Ça fait frémir dit comme ça mais jai pas de meilleure métaphore. J’ai posé sa ventouse charnue sur mon gland tout rabougri et en quelques minutes l’affaire était réglée…BIM J’AI JOUI COMME UNE ADO! La succion procure une sensation plutôt différente de la masturbation habituelle, c’est vraiment michto. Ps: l’abus de vibrations ou de ce joli engin peut désensibiliser votre clitoris alors allez y mollo mes cochon/nes ! 💰Ce post n’a pas été rémunéré.

A post shared by Jouissance Club (@jouissance.club) on

>> À lire aussi : Masturbation féminine : plus de tabous, faites vous plaisir !

En savoir plus sur : - -

Publié par Constance le 08 Nov 2019
0