4 mois après avoir enterré leur proche, ils font une découverte glaçante dans un cimetière…

Il y a quatre mois, la famille de Mohammed El-Gammal participait à son enterrement en Egypte. Après plusieurs semaines sans nouvelles, elle avait été appelé pour identifier un corps à l’hôpital. La plupart des membres de la famille ont cru reconnaître le quarantenaire. Mais le 17 juillet dernier, l’homme a réapparu dans un cimetière à la surprise générale.

Il réapparaît 4 mois après ses funérailles

A lire aussi: Egypte : Il utilise le coronavirus comme excuse pour commettre l’impensable!

Des funérailles pas comme les autres

Alors que la famille de Mohammed El-Gammal était encore plongée dans le deuil, elle a reçu un appel du commissariat de Kafr Al-Hosar. Au bout du fil, on l’informe que Mohammed a été retrouvé en train d’errer dans un cimetière de la ville. Même si cette annonce a redonné le sourire aux membres de la famille du quadragénaire, elle les a aussi plongé dans une totale incompréhension. En effet, à peine quatre mois auparavant, ils participaient aux funérailles du même homme. Mais que s’est-il réellement passé et qui se trouve dans la tombe de Mohammed El-Gammal?

Au mois de janvier 2020 la famille de Mohammed commence à s’inquiéter. En effet, cela fait plusieurs jours qu’elle est sans nouvelles. Atteints de troubles mentaux, il lui était déjà arrivé de disparaître pendant plusieurs jours auparavant. Mais cette fois-ci son absence était étonnamment longue. Comme pour confirmer ses craintes, la famille reçoit quelques temps plus tard l’appel de l’un de leurs proches. Il les informe qu’un corps non identifié a été apporté à la morgue de l’hôpital. Il leur conseille donc de venir afin de vérifier s’il s’agit bien de Mohammed. Après un examen minutieux, tous les membres de la famille s’accorde à dire qu’il s’agit bien du corps de ce dernier. Tous sauf une. La sœur de Mohammed est persuadée qu’il ne s’agit pas de son frère, elle ne l’a pas reconnu. Malgré ses réticences, les funérailles auront bel et bien lieu quelques semaines après le 21 mars 2020.

Qu’en est-il du test ADN?

Mais ce 17 juillet, toutes les certitudes de la familles s’effondrent. Mohammed est bel et bien vivant. Pourtant la morgue avait réalisé un test ADN afin de déterminer l’identité du cadavre. Mais il s’avère que la famille n’a jamais reçu les résultats. Ainsi, elle est restée dans l’ignorance pendant quatre longs mois, allant jusqu’à croire à la mort de Mohammed.

Ce sont des jeunes du village qui ont trouvé l’homme dans un cimetière de Kafr Al-Hosar par des jeunes du village. Selon leur dires, il errait sans but. Il était déjà arrivé à l’homme de disparaître mais jamais plus d’un mois, c’est pourquoi ses proches l’ont cru mort. Une enquête à été ouverte afin de déterminer l’identité de l’homme qui se trouve actuellement enterré au cimetière à la place de Mohammed.

A lire aussi: 111 personnes contaminées après avoir assisté à un mariage puis aux funérailles du marié deux jours plus tard

Source: Ouest France

En savoir plus sur : - -

Publié par Elodie le 24 Juil 2020
0