Un conseil : ne demandez jamais cette boisson à une hôtesse de l’air…

Une boisson insupportable à servir

Vous pensiez que c’était le jus de tomate ? Raté ! En fait, c’est le Coca-Cola light qui est la boisson la plus redoutée par le Personnel Navigant Commercial. Et pour cause, à 10 000 mètres d’altitude, la pression n’est plus la même. Et les bouteilles de coca en subiraient les conséquences d’après le Mirror. En effet, la pression de l’air qui se trouve à l’intérieur de l’appareil est moins importante. Du coup, le CO2 qui se trouve dans la boisson gazeuse se libère plus vite. Il faut donc redoubler de prudence lorsqu’on ouvre la bouteille, mais également lorsqu’on verse le coca. Et là, l’hôtesse de l’air ne vous porte pas dans son cœur, malgré son beau sourire.

hotesse de l'air

Trois fois plus de temps pour servir

Eh oui, le coca fait beaucoup plus de bulles et mousse donc plus vite. C’est un phénomène assez pénible. Qui a d’ailleurs pour conséquence de ralentir le rythme de service des hôtesses et des stewards. Si l’on ne veut pas que le client se retrouve avec du coca plein les genoux, il faut le servir lentement. Et attendre à chaque fois que la mousse redescende un peu dans le verre. La plaie. Il est estimé que le temps « perdu » à servir un verre de coca aurait en temps normal permis de s’occuper de trois autres passagers. Donc, soyez sympas, prenez tout sauf le coca lorsque vous êtes en avion. Mais bon, entre le jus de tomate et le coca, va falloir nous laisser un mode d’emploi à force 🙂

Crédit photo / photo à la une : © thinkstock
Publié par Charlene le 29 Mar 2018
0