Un braconnier a été condamné à regarder Bambi une fois par mois en prison !

 

Pour avoir abattu des centaines de cervidés, un braconnier américain de 29 ans, David Berry, a été condamné à un an de prison. Un an de prison, avec une mention spéciale : celle de regarder le dessin animé Bambi.

 

Un braconnier condamné

David Berry a été poursuivi avec d’autres membres de sa famille. Multirécidiviste, ce braconnier a été condamné à 1 an de prison par un juge du Missouri. Une année durant laquelle il sera obligé de regarder le dessin-animé Bambi, a raison d’une fois par mois.

 

« A ma connaissance, jamais un juge du Missouri n’avait condamné quelqu’un à regarder un film auparavant. Je crois qu’il a essayé de toucher David Berry sur le plan émotionnel » explique le procureur Don Trotter au micro de Franceinfo.

 

Une mesure insolite pour des faits qui le sont tout autant. Pendant 3 ans, le braconnier a tué « des centaines de cervidés ». Et pas seulement dans le Missouri. Lui et certains membres de sa famille auraient sévi dans d’autres Etats Américains et au Canada.

 

« Jamais nous n’avions fait face à un braconnage d’une telle ampleur. Il s’agit de l’une des plus importantes enquêtes menées dans le Missouri sur la chasse illégale ».

 

Le braconnier voulait des trophées

Selon un communiqué du Département de la conservation du Missouri, les chasseurs n’ont le droit d’abattre que ce qu’ils mangent. Soit un nombre limité de cervidés et ce, uniquement durant la saison de la chasse. Sauf qu’ici, les braconniers ne prélevaient que les têtes des animaux abattus, le reste était laissé sur place.

 

David Berry est donc désormais « dans l’obligation de regarder Bambi de Walt Disney, le premier visionnage devant intervenir avant le 23 décembre 2018, puis être suivi d’au moins un autre visionnage lors de chacun des mois consécutifs de l’incarcération du prévenu ». 

 

David Berry, son père, deux de ses frères et un ami de la famille, également dans le coup, ont vu leurs permis de chasse et de pêche retirés. Ils ont écopé d’une amende de 51 000 dollars. S’ajoutent à cela 120 jours supplémentaires de prison pour détention illégale d’arme à feu.

 

Espérons, un peu naïvement sûrement, que le cœur d’un braconnier puisse s’émouvoir devant Bambi.

 

En savoir plus sur : -

Publié par Mélaine le 18 Déc 2018
 
0