Cette câlineuse professionnelle apporte de l’affection à ses clients en position de la cuillère

Kassandra Brown pratique un drôle de métier. Cette maman a décidé d’apporter un peu de tendresse aux gens, en leur proposant des câlins contre une rémunération.

 

Pour 100 dollars vous pouvez passer 90 minutes avec Kassandra, qui vous prendra dans ses bras. Attention, aucune tentative d’acte sexuel n’est à espérer. Sa position préférée, qui apporte le plus de bien-être et de réconfort à ses clients est la cuillère. Regardez la vidéo pour découvrir combien elle gagne par an avec son étrange métier.

 

Câlineuse demande un certain savoir-faire

Pour aider les hommes et les femmes à gérer leur manque d’affection et leur sensation de vide intérieur, Kassandra Brown, 44 ans, propose de câliner ses clients. Cette maman du Colorado s’est rendue compte après la naissance de son premier enfant que beaucoup de personnes souffraient d’un manque de contact humain. En apprenant l’existence d’une entreprise qui loue les services de câlineurs professionnels, elle a décidé elle aussi d’en faire sa profession. « Ça aide à développer l’esprit et réguler le système nerveux. Le toucher est un besoin humain qu’il faut développer à son plus haut potentiel ».

 

Le toucher permet aux gens de se sentir réconfortés

Pour être sûr que le câlin ait lieu dans les meilleurs conditions qui soient, ses clients doivent se déplacer. Ils sont alors accueillis dans son lit queen size. « Il y a quelques photos, une fenêtre et une table de nuit. Ce n’est pas exactement une vraie chambre, mais c’est doux, chaud et propice aux câlins ». Selon elle, son métier n’est pas si simple. Elle doit s’adapter à tous les corps, en mettant des coussins ou en changeant légèrement de positions. « Beaucoup de gens pensent que le toucher est toujours quelque chose de sexuel mais ce n’est pas le cas. Lors des séances de câlins, il est question d’intimité physique mais pas de sexe. » Kassandra travaillait avant comme coach parental, mais en 2016, elle a décidé de travailler pour Cuddlist, la société qui gère ses prestations. Cette entreprise spécialisée dans le câlin arrange ses rendez-vous.

 

Elle gagne 26 000 $ par an

« Les mercredis et les vendredis sont mes grosses journées de travail. Ces jours-là je peux voir jusqu’à 4 clients durant des séances de 90 minutes. Chaque séance est différente, j’offre aussi une écoute attentionnée. » Demandant 100 dollars par séance, l’année dernière elle a gagné 26 000 dollars, soit environ 23 000 euros. Pour se faire une place parmi les câlineurs proposés par Cuddlist, elle a fait de la position de la cuillère sa spécialité. Cette position enveloppante permet aussi de murmurer dans l’oreille des clients tout en offrant une grande surface de contact entre les deux corps qui s’emboitent.

câlineuse calins métier donne de l'affection

Crédits : Facebook/CuddleKassandra, cuddlist.com

Publié par Nicolas F le 12 Nov 2018
0