Elle casse deux œuvres de Dalí en voulant prendre un selfie dans une exposition (VIDEO)

Dalí, le maître du surréalisme, serait tombé sur la tête s’il avait su que deux de ses œuvres allaient être victimes d’un accident de selfie. Une jeune femme qui se baladait dans une exposition à Ekaterinbourg, dédiée aux peintres espagnols, a voulu prendre un selfie à côté d’une peinture, mais elle s’est appuyée sur une cloison qui n’était pas stable. Regardez la vidéo de l’accident, au moment où elle fait tomber des œuvres de Salvador Dalí accrochées sur cette cloison.

 

Elle perd l’équilibre en prenant un selfie

Dans cette exposition dédiée aux grands peintres espagnols, on pouvait notamment  admirer les œuvres de Francisco Goya ou de Dalí. C’est d’ailleurs l’une de ses peintures qui a attiré l’attention d’une visiteuse qui n’a pas résisté à l’envie de se prendre elle-même en photo à côté de l’une d’entre elles. Elle a utilisé le mode selfie pour prendre le cliché et elle a perdu le sens de l’espace et de l’équilibre. En s’appuyant sur un mur pour éviter la chute, elle a fait tomber la cloison, derrière laquelle étaient accrochées deux autres peintures de Dalí.

 

Elle fait tomber un mur sur lequel étaient accrochées des œuvres de Dalí

« Un groupe de quatre filles ne se comportait pas convenablement », informe la police russe dans un communiqué. « Le résultat est que deux œuvres ont été abimées dans cette exposition ». L’un des tableaux a une éraflure de 10 cm, causée par le débris de verre du cadre cassé. La deuxième peinture n’a pas été abimée mais la vitre du cadre est aussi brisée. « Il va falloir la restaurer, s’il y a bien sûr moyen de le faire », déplore le curateur de l’exposition. « Nous avons envoyé des demandes de restauration à des musées de Ekaterinbourg, de Moscou et en Allemagne, là où les œuvres ont été achetées. Il y en a pour plusieurs milliers d’euros de dégâts ». Comme il apparait qu’il n’y avait aucune volonté de porter atteinte aux œuvres, les autorités russes ne vont pas porter plainte contre la jeune visiteuse imprudente. La jeune femme était d’ailleurs de bonne volonté puisqu’après avoir fait tomber la peinture, elle est allée chercher quelqu’un pour prévenir de l’accident, mais étonnamment, aucun surveillant n’était visible dans les parages. Elle a alors laissé son numéro de téléphone et c’est la police qui l’a recontactée.

dali exposition casse oeuvres

Crédits : East2West, Ministère de l’Intérieur russe

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 04 Nov 2018
 
0