Il dépense 12 500 livres pour des poupées sexuelles qu’il traite comme ses filles

Publié par Axel le 15 Fév 2019

En Chine, un homme a dépensé plus de 12 000 livres pour s’offrir des poupées sexuelles. Mais pas question de faire quoi que ce soit de grivois avec, il les considère comme ses filles et les traite comme telles.

 

 

Il achète 11 poupées sexuelles qu’il traite comme ses filles

Yu Zhenguo vit à Guiyang en Chine et n’est pas à la tête d’une famille que l’on pourrait qualifier de « normale ». Le papa divorcé a bien un fils mais il a également 11 filles. Toutefois, celles-ci ne sont pas comme toutes les autres puisqu’elles sont en fait des poupées sexuelles. Mais aucune arrière-pensée malsaine pour ce père qui considère ces poupées comme ses enfants qu’il aurait pu adopter. Aujourd’hui, il en possède donc 11 qui ont chacune coûté environ 1000 livres et se souvient du moment où il a effectué son premier achat. « Je ne suis pas un pervers, mais quand j’ai vu ma première poupée sexuelle en silicone à vendre à Beijing, elle était si belle… et si parfaite que j’étais obligé de l’avoir, même si elle coûtait 8000 yuan (environ 920 livres) » se rappelle Zhenguo.

Aujourd’hui, ce père divorcé de 60 ans vit avec ces poupées qu’il emmène faire des balades ou encore du shopping. Il confie par ailleurs avoir dépensé plus de 11000 livres en vêtements sur-mesure pour ses filles. Des demandes qui paraissent parfois bizarres, expliquait Zhenguo à Quartz : « A chaque fois que je commande des robes faites sur-mesure pour elles, les tailleurs pensent que je blague car les mensurations sont loin d’être celles d’un être humain normal« .

 

famille poupées sexuelles

 

Ces poupées sexuelles sont comme des sœurs pour son fils

Cet homme fait ainsi tout pour rendre la vie de sa famille la plus normale possible. Par exemple, il organise chaque année une grande fête d’anniversaire pour sa première poupée nommée Xiao Xue pour célébrer la date à laquelle elle a été livrée à son domicile. Son fils Yangyang est dans les mêmes dispositions que son père, pour lui ces poupées sont véritablement ses sœurs. Si quelqu’un se comporte de manière déplacée avec elles, les deux hommes n’hésitent pas à recadrer cet individu, indiquant que ce ne sont que des enfants. Un attachement véritable de la part de Zhenguo et Yangyang qui, d’ailleurs, ne préfèrent pas imaginer lorsque l’une des poupées cessera de fonctionner.

 

>> A lire aussi : Samantha, une poupée sexuelle intelligente et robotisée a été abusée dans une foire en Autriche !

 

Tant qu’elles sont encore là, le papa se fiche des critiques et en profite pour faire le maximum de photoshoots possible en les mettant en scène : « C’est un hobby comme un autre. Certaines personnes aiment jouer sur l’ordinateur, j’aime les filles en silicone« . Zhenguo partage souvent en ligne les photos qu’il prend de ses poupées sur des sites où se réunissent les propriétaires et fans de poupées sexuelles. Il reçoit ainsi de nombreux commentaires de remerciements ou de félicitations pour son travail, sous le pseudonyme de « Uncle Li ».

En savoir plus sur : - -

 
0