Sales, dragueurs, bouffeurs de baguettes : ces clichés sur les Français que les « étrangers » ont !

On le sait, les clichés ont la peau dure … Et ceux qui ont déjà vécu à l’étranger pourront en témoigner ! Nous avons sélectionné pour vous les clichés sur les Français préférés (et parfois insolites) des étrangers (et leur signification) !

 

Les clichés sur les Français

C’est le cliché récurent ! Le français est sale. Que ce soit son hygiène, son mode de vie ou même là où il vit, le français est sale.

 

Pour l’hygiène, cela viendrait plutôt de notre cher Louis XIV qui, lui, ne devait pas sentir la rose. La légende raconte qu’il n’aurait prit qu’un bain dans sa vie. Il préférait la toilette sèche, largement conseillée par les médecins. A l’époque, ils estimaient que l’eau dilatant les pores, elle laissait entrer les mauvaises humeurs. Les maladies, donc.

 

Les français sont d’ailleurs tellement sales qu’ils sont de gros consommateurs de parfum … CQFD !

 

Et, les français, qui ne vivent qu’à Paris (quoi ? Vous n’avez pas une vue sur la Tour Eiffel ?) vivent dans la crasse. ça, on le tient de l’ère pré-Poubelle (Poubelle étant le nom de son inventeur !). Epoque à laquelle les rats courraient les rues, les déchets étaient jetés par le fenêtre et les pots de chambre aussi.

 

Il faut dire qu’aujourd’hui encore, la capitale ne jouit pas d’une très bonne réputation …

 

Beret, vin, baguette et … Marinière

C’est bien connu, voyons !

 

Attaquons : le béret serait en lien direct avec l’image du paysan. Très vite adopté comme symbole identitaire, bien des artistes français, comme les peintres et les réalisateurs en ont porté … Transférant ainsi l’image à l’extérieur du « français au béret« .

 

Quant à la baguette et au vin, on peut se demander pourquoi ces mets là … Et bien tout simplement parce que durant l’histoire coloniale française, on a rapidement fabriqué dans les pays colonisés des baguettes. Et que ce qui se transportait le plus dans les bateaux restait … Le vin !

 

La marinière ? Tenez vous bien ! Un décret officiel de 1858 introduit dans la liste officielle des tenues de la Marine Nationale cette fameuse marinière en expliquant que « le corps de la chemise devra compter 21 rayures blanches, chacune deux fois plus large que les 20 à 21 rayures bleu indigo. » Pour les mêmes raisons que la baguette et le vin, la marinière était l’habit du français !

Les français sont sophistiqués et chics …

Là, c’est notre histoire qui parle : littérature, architecture, musique, mode, cuisine … Nous sommes reconnus dans le monde entier comme raffinés ! Les étrangers nous voient vraiment comme des artistes : si on touche à quelque chose, alors ce qu’il en ressortira sera de l’art !

 

Même en ce qui concerne l’amour : nous sommes fatalement de grands romantiques !

 

… Même si les françaises ont des poils sous les bras !

Ce cliché tire ses racines (notez le jeu de mots !) de la seconde guerre mondiale. On présume que c’est ce que les allemands auraient rapporté … En effet, c’est vrai qu’en pleine guerre, alors que les hommes étaient au combat et que les femmes géraient fermes et enfants, famines et deuils, elles n’avaient peut-être pas vraiment le temps de s’épiler !

 

Le français est râleur

S’il fallait hierarchiser les stéréotypes, celui-ci serait certainement dans le TOP 3.

Il paraîtrait que nous sommes tous, sans exception, d’éternels insatisfaits, râleur, renfrognés, toujours à voir le verre à moitié vide ! En plus de ça, nous serions malpolis, notamment avec les étrangers que nous mépriserions.

 

Imaginez vous natif d’un autre pays. En allumant la télévision, tout ce que vous voyez, ce sont les manifestations, les grèves … Imaginez que vous souhaitiez venir en France. Vous recherchez des trains, des hôtels … Mais on vous dit qu’il pourrait y avoir un changement de dernière minute. Pas très rassurant, c’est vrai !

 

Vous vouliez venir entre début juillet et fin août ? Sachez que de l’extérieur, on nous voit comme des travailleurs toujours en vacances !

 

Bon, on ne va pas se leurrer. c’est vrai que nous râlons. Et c’est vrai aussi qu’entre le 1er juillet et le 31 août, on fonctionne au ralentis … Mais c’est vrai aussi que, si nous travaillons un peu moins que d’autres, nous sommes aussi parmi les plus productifs du monde. Non mais oh !

 

Et vous ? Avez-vous déjà entendu ce genre de clichés ? En avez vous d’autres en réserve ? On y répondra, c’est promis … Dès le 1er septembre !

Les clichés sur les français

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Mélaine le 19 Août 2018
0