Savez-vous d’où vient l’expression « être connu comme le loup blanc » ?

Être connu comme le loup blanc, avoir une faim de loup, crier au loup… Les expressions ne manquent pas lorsqu’il s’agit d’évoquer cet animal sauvage au regard fier. Et si sa réputation alimente encore aujourd’hui la controverse, c’est bien parce que ce prédateur a depuis toujours nourri l’imaginaire de l’homme. Focus donc sur ce canidé à la fois craint et admiré.

 

Le loup, objet de fantasmes effrayants

Depuis tout temps, l’homme a toujours était fasciné par le loup. On retrouve la trace de sa présence dans des peintures rupestres, dans d’anciens textes hébraïques, dans la mythologie…Oscillant toujours entre force et faiblesse, diabolique et souveraine, son image n’a cessé d’alimenter les mythes et les légendes populaires.
C’est particulièrement au Moyen-âge qu’il devient un animal terrifiant. À cette époque, les guerres, les famines et les épidémies se succèdent. Le loup, comme d’autres animaux, s’empresse donc d’aller se servir sur le champ de bataille et de dévorer les cadavres. Affamés par certains hivers plus durs que d’autres, ils se rapprochent dangereusement des villages provoquant la crainte et la colère des populations.

 

Relayé par l’église, le loup devient démoniaque et porteur de pêché. Pour exemple, le mythe du loup garou et l’histoire de la Bête du Gévaudan prennent leurs racines à cette époque-là.

 

 

loup blanc-expression-effrayant-connu

Le loup blanc, connu pour être extraordinaire

Alors évidemment, il arrivait que certains de ces loups puissent avoir un pelage plus clair ou même être albinos. Et lorsque le blanc, symbole de pureté et de sacré rencontre ce prédateur terrifiant, la nouvelle se répand d’autant plus vite que la bête est rare et extraordinaire. Le Dictionnaire de Trévoux recense que c’est à partir du 19ème siècle que l’expression « connu comme le loup blanc » a commencé à apparaître. Avant, c’était « connu comme le loup » qui était employé mais, qui signe déjà la grande popularité de l’animal. Quoi qu’il en soit, cette expression reste encore aujourd’hui largement utilisée pour désigner une personne très très connue et peut être un tout petit peu effrayante.

 

EN BONUS : découvrez dans la vidéo ci-dessous

Publié par Claire le 15 Sep 2018
0