Découvrez l’origine de l’arobase. @ttention, vous allez être surpris !

Publié par Mélaine le 16 Déc 2018

Et non, nous n’avons rien inventé. L’arobase que nous utilisons tous sur Internet n’est pas un signe qui est né avec l’ère numérique. Bien au contraire puisque son origine remonterait au Moyen-Âge.

 

L’arobase a toujours été le fruit d’un gain de temps

C’est au XVème siècle que nous devons remonter pour comprendre d’où vient l’arobase. Une nouvelle ère s’ouvre. C’est celle de l’imprimerie. Il fallait alors avoir recours à des moines copistes qui devaient reproduire et orner (à la main) les ouvrages religieux.

 

Berthold Louis Ullman, linguiste cité par la Bibliothèque Nationale de France, explique que l’arobase existait depuis le VIème siècle et qu’il était utilisé pour faire fusionner deux caractères consécutifs le A et le D. ad en latin, qui signifie « à » ou « vers« .

 

Une manière de gagner du temps avec une jolie forme, qui interpelle par son a enrobé par un joli cercle. Un signe, visuellement, joli.

 

Le nom de l’arobase serait né d’une confusion

Pour comprendre d’où vient le nom de l’arobase, il faut changer de pays. Direction l’Espagne ou le Portugal où on utilisait, au XIème siècle, une unité de mesure. Son nom ? L’arroba. 

 

On retrouve cette mesure dans les comptes de marchands florentins, sous une forme que l’on connait aujourd’hui : @.

Et c’est dès le XIXème siècle que son usage s’est répandu aux Etats-Unis, chez les marchands. Comme le mentionne la BNF, « deux chaises à 20 dollars pièce » s’écrivait alors « 2 chairs @$ 20« . « @ » prenant alors son sens de « at« .

 

L’arobase, lorsqu’un anglophone doit donner son adresse mail, se dit encore aujourd’hui at.

 

Alors, en 1971, quand Ray Tomlinson, l’inventeur du courrier électronique a dû trouver un signe pour séparer le nom de l’émetteur et celui de l’organisme de messagerie, c’est tout naturellement qu’il a pensé à l’arobase. Ce signe signifiant l’idée de mouvement, de direction, d’un envoie vers ou chez l’organisme de messagerie.

origine @

En savoir plus sur : - -

 
0