« Des anarchistes ont kidnappé Emmanuel Macron » : cette salle très spéciale vous propose de tuer le Président

A Toulouse, un escape game propose un scénario très particulier… Il est possible de tuer Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron seconde alliance engagement

Vous aviez toujours rêvé de tuer un Président ? Vous aviez toujours rêvé de faire un escape game ? Et bien à Toulouse, vous pouvez faire les deux pour le prix d’un ! La salle de jeu Arkanes à Toulouse propose à ses clients un escape game où il est possible d’assassiner Emmanuel Macron. Voici le scénario politico-satirique: « Des anarchistes ont kidnappé le président de la République. Votre mission : le retrouver. La suite, c’est vous qui déciderez. Le libérer, le traduire en justice ou quelque chose de plus direct ? ».

Emmanuel Macron dans un escape game

Dans les différentes salles, on retrouve des références à des polémiques liées au quinquennat d’Emmanuel Macron, comme le coffre d’Alexandre Benalla. Dans la dernière salle, les joueurs tombent sur une mascotte qui représente le président. « Il est un petit peu abîmé. Il y a du sang », décrit Camille, la gérante. « C’est une allégorie autour des violences policières. Œil pour œil, dent pour dent » , ajoute-t-elle.

Mais évidement ce jeu ne plait pas à tout le monde et fait un peu polémique, notamment sur les réseaux sociaux. « Quelle honte ! Monsieurs Dirigeants Vous devez d’intervenir et interdire une chose pareille ! L’éducation de nos enfants en premier ! » , écrit un internaute sur Twitter. Pour la gérante, une ancienne gilet jaune, il « n’y a pas d’incitation au crime ». « La réception des joueurs est assez bonne, beaucoup font le choix de l’éliminer, mais tous savent que c’est dans un cadre humoristique », ajoute-t-elle.

Le droit à la satire

Autre explication de sa part : « En aucun cas on cherche à atteindre réellement mais plutôt symboliquement au Président de la République. Le fait de proposer de le tuer, c’est plus un exutoire jouissif. Et il y a aussi un côté sociologique. Je ne le proposais pas au début. Depuis que je le propose, ils le choisissent d’eux-mêmes. Je pense que ça veut aussi dire quelque chose sur la légitimité du Président à un moment donné ». Elle invoque ainsi le droit à la satire. Si vous voulez jouer à cet escape game, sachez qu’il faut au moins six joueurs, et au prix de 20 euros par personne.

A lire aussi: Emmanuel Macron : cette seconde alliance dont il ne se sépare jamais vient-elle d’une précédente union ?

Publié par Elisa le 13 Oct 2020
0