L’épilation du maillot tourne mal : elle appelle la police !

 

Alors que cette esthéticienne parisienne commence une épilation intégrale du maillot sur une cliente, une dispute éclate entre les deux femmes. Du coup, dépassée par les événements, la professionnelle contacte la police pour constater son travail et régler le problème !

>> À lire aussi : Stéphane Plaza arrêté par la police en plein tournage !

Épilation du maillot : quand la police vient constater le travail

Ce samedi 10 août, tout commençait pourtant bien dans ce salon de beauté parisien. En effet, une cliente a pris rendez-vous pour une épilation du maillot et s’attend à ressortir impeccable du salon. Le seul problème, c’est que la jeune femme de 22 ans voit soudain l’irruption de rougeurs sur ses parties intimes.

Immédiatement, elle commence à monter dans les tours mais pourtant, l’esthéticienne l’avait prévenue ! En effet, ses « poils très courts » risquaient de provoquer une réaction avec les bandes de cires et un effet particulièrement disgracieux. Mais qu’importe pour la cliente qui commence à s’emporter à tel point que la professionnelle du salon est obligée de contacter la police pour venir constater le travail !

>> À lire aussi : Vous allez adorer cette nouvelle tendance d’épilation du maillot ! (vidéo)

Cires, crèmes dépilatoires et gilet pare-balles

« La gérante n’a rien trouvé de mieux à faire que de proposer aux policiers de constater le travail effectué.» C’est ainsi que dans le salon de beauté, trois agents du commissariat du 15e arrondissement de Paris débarquent. Vêtu d’un « gilet pare-balles et Sig sauer à la ceinture », c’est donc à eux d’arbitrer la dispute pour la fameuse épilation du maillot.

Mais dans le salon, la police est très embarrassée. « Chef, on fait quoi ? » demande l’un des agents, bien tenté de vérifier le travail… « N’ayant aucun personnel féminin, la constatation ne s’effectuera pas.» Finalement, la cliente est priée de se calmer et de régler ses 40 €. Toutefois, elle promet de traîner la gérante en justice et jusqu’au tribunal d’instance de Paris… pour une histoire de poils !

epilation police

>> À lire aussi : Top 100 des meilleures blagues drôles

En savoir plus sur : - -

Publié par Claire le 16 Août 2019
 
0