Payote : des espadrilles françaises originales et qui empêchent de puer des pieds ! (vidéo)

Des espadrilles intelligentes

Si vous êtes une fille, vous savez forcément ce que ça fait que de sentir des pieds dans de jolies petites chaussures. Comme les ballerines, ces chaussures de la mort qu’il ne faut pas approcher à moins de 3 mètres après une journée shopping. Après ça, vous n’avez plus qu’à vous laver les pieds au dentifrice. Au moins. Un problème que les garçons ne connaissent pas trop, a priori. Sauf en espadrilles… Car l’espadrille, c’est un peu LA chaussure d’été que beaucoup de monde porte. Quand on dit « tout le monde », tout est relatif bien évidemment. Disons que c’est une sorte d’incontournable pour certain(e)s. Problème : ça pue des pieds.

espadrilles

Ananas, flamants roses, licornes…

Mais l’entreprise Payote, originaire de Perpignan, devrait mettre fin à ce problème. Olivier Gelly a fondé la marque en 2016. Lassé de voir les mêmes modèles sur tout le monde, il a décidé de customiser sa propre paire d’espadrilles. Ce qui lui a valu pas mal de succès puisque son entourage en a voulu aussi ! La marque propose donc des modèles très variés, avec des motifs tous plus funs les uns que les autres. Entre les licornes, les cerises ou encore papillons, il y a du choix. Et pour découvrir leurs jolis modèles, rendez-vous sur le compte Instagram de Payote. Ce qui vous donnera déjà un bel aperçu de ce que propose la marque.

 

Une bonne odeur de pamplemousse

Mais concrètement, le véritable intérêt de cette chaussure ne réside pas tant dans ses motifs colorés que dans son parfum de pamplemousse. Vous avez bien lu. La marque fabrique ces chaussures en y intégrant des micro-capsules anti-bactériennes. Fabriqués à partir d’ingrédients végétaux, elles s’activent au contact des pieds avec la chaussure. La marque lancera prochainement une gamme de sprays pour ré-activer les capsules un peu fatiguées et prolonger la bonne odeur de pamplemousse. Un système ingénieux mis au point par le laboratoire Arthur Dupuy à Montpellier. Alors ces espadrilles, on shop ou pas ?

Crédit photo / photo à la une : ©Payote

En savoir plus sur : -

Publié par Charlene le 21 Mar 2018
0