Faire cela deux fois par semaine aiderait à lutter contre la dépression !

La dépression est une véritable maladie. De celle qui vous ronge au quotidien. Et si les résultats suivants sont à prendre avec des pincettes, il ne coûte rien d’essayer ce remède.

 

Dépression : des études menées à bien

Une équipe de l’université de Fribourg vient de publier les résultats d’une série d’expériences sur des personnes atteintes de dépression. Et les résultats sont tels qu’ils laissent envisager une possible guérison.

 

La principale difficulté pour les chercheurs et dans le traitement de la dépression, c’est de trouver l’origine de la maladie. La théorie la plus probable reste que cette maladie serait liée à un dérèglement de la sérotonine (la fameuse « hormone du bonheur »). Ce dérèglement aurait des impacts sur un autre neurotransmetteur : la dopamine.

 

Dépression : une question de température ?

Mais pas que ! Il y aurait également, chez les personnes atteintes de dépression, une perturbation des rythmes circadiens. Ceux-ci seraient directement liés à la température corporelle. Elle a un cycle de 24 heures : la température augmente le matin, atteint son maximum l’après midi puis c’est la décroissance pendant notre phase de sommeil.

 

L’amplitude entre nos températures n’est que d’un degré. Mais un degrés qui change tout ! Un système qui peut-être rôdé comme une horloge ou, au contraire, être totalement aléatoire.

 

Et c’est de ce constat que l’équipe du docteur Naumann a commencé ses recherches. Elle a pratiqué des tests sur 45 personnes. La moitié d’entre elles sous antidépresseurs. Répartis en deux groupes, les personnes devaient soit pratiquer un exercice physique, ou se plonger, à raison de deux fois par semaine, dans un bain à 40 degrés pendant 30 minutes. Pour ce dernier groupe, ils étaient ensuite enveloppés dans des couvertures chaudes avec bouillotes pendant 20 minutes.

 

Résultat de l’expérience ? Les sujets ont augmenté leur température corporelle de 2 degrés au bout (seulement !) de 2 semaines d’expérience.

 

Sur l’échelle de dépression de Hamilton, composé d’une vingtaine de paliers, il s’est avéré que les personnes qui avaient pratiqué un exercice régulier avaient amélioré leur santé en descendant de 3 paliers. Les personnes qui avaient pratiqué les immersions, elles, ont progressé deux fois plus vite en descendant de 6 paliers.

 

Moralité : si c’est à tester chez vous, vous pouvez prendre 2 bains par semaine à 40 degrés puis vous emmitoufler bien au chaud.

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Mélaine le 30 Oct 2018
 
0