Déclarée morte, une femme est retrouvée en vie dans un frigo de la morgue ! (vidéo)

Déclarée morte et elle se retrouve dans un frigo

Le 24 juin dernier, une jeune femme a été victime d’un tragique accident de voiture, en Afrique du Sud. Les trois personnes qui se trouvaient dans la voiture ont tous été projetées en dehors du véhicule. À l’arrivée des secours, les médecins déclarent que les 3 personnes sont mortes. Les secours emmènent donc les victimes à la morgue de Carletonville, située à Gauteng. Les spécialistes ont ensuite mis la jeune femme dans un frigo de la morgue. Mais d’après News24, en ressortant la jeune femme du frigo, quelques heures plus tard pour l’examiner, les spécialistes ont découvert que la jeune femme était toujours en vie ! « Quand il a sorti le corps de la femme, il a vu qu’elle respirait« , a déclaré un employé de la morgue.

 

Le directeur et responsable des opérations a défendu son organisation afin de mettre les choses au clair. « Nous avons suivi nos procédures – nous n’avons aucune idée de comment cela s’est passé« . « Toutes les bonnes vérifications ont été faites – respirations, pouls – de sorte que la patiente a été déclarée décédée« . Néanmoins, la jeune femme était en vie. Cela après avoir passé plusieurs heures dans un frigo de la morgue, et après un accident de voiture. Rapidement, les secours ont donc amené la patiente à l’hôpital afin de la prendre correctement en charge.

 

La famille veut des réponses de la part de la morgue

D’après la BBC, la famille ne veut pas en rester là et les autorités ont ouvert une enquête« Le problème est que nous avons besoin de réponses, c’est tout ce que nous voulons et nous n’avons aucune clarté maintenant ». Selon les membres de la famille, la patiente est toujours en état de choc.

 

Mais apparemment, ce drame ne serait pas le premier à se produire en Afrique du Sud. En effet, en 2016, un jeune homme âgé de 28 ans avait aussi été victime d’un accident de voiture. Et il était resté 2 jours dans un frigo de la morgue.

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Jeanne Tilly le 07 Juil 2018