Cette femme va épouser sa couette car elle lui donne « les meilleurs câlins »

C’est vrai qu’avec ces jours maussades, notre couette est certainement devenue notre nouvelle meilleure amie. Mais pour cette femme, ça va bien plus loin puisqu’elle décide carrément de l’épouser, estimant que c’est elle qui lui donne « les meilleurs câlins ».

 

Cette femme va épouser sa couette

À l’occasion de la Saint-Valentin, certains ont décidé de franchir le pas. C’est le cas de Pascal Sellick, une artiste de 49 ans originaire du Devon. En effet, depuis des années, elle voue un amour sans bornes à sa compagne de toujours et a donc décidé de s’engager pour elle devant le monde entier. Et l’heureux élu de son cœur n’est autre que… sa couette.

 

« Ma couette est la relation la plus longue, la plus solide, la plus intime et la plus fiable que je n’aie jamais eue. C’est parce qu’elle a toujours été là pour moi et me donne de très bons câlins.

 

« J’aime tellement ma couette que je voudrais inviter les gens à être témoins de mon union avec le compagnon le plus constant et le plus réconfortant de ma vie. »

 

 

 

femme-épouse-couette

« Ma couette est la relation la plus longue, la plus solide, la plus intime et la plus fiable que je n’aie jamais eue »

 

La cérémonie de mariage avec sa couette en mode pyjama party

Du coup, pour sa cérémonie de mariage, elle a lancé une invitation ouverte aux jardins de Rougemont à Exeter, le dimanche 10 février à 14 heures. Il y aura un échange des vœux comme dans une cérémonie classique suivie d’une  » fête de mariage gratuite » à la Glorious Art House sur Fore Sreet.

 

 

Et au niveau du dress code, on est sur un style pyjama party. En effet, pour que sa couette soit à l’aise devant le parterre d’invités, elle a demandé à tous ceux qui souhaitent venir, d’adopter une tenue décontractée avec des robes de chambre, des pyjamas, des bermudas et des pantoufles. Côté robe de mariée, on sait déjà que Pascale aura une belle chemise de nuit avec une robe de chambre et des pantoufles assorties. Quant à la parure de lit de sa couette, mystère…

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 25 Jan 2019