Droguée dans un bar, le propriétaire ne la croit pas car « elle n’est pas assez jolie »

Shantel Smith, 19 ans, pense avoir été victime d’un homme qui lui aurait mis de la drogue dans son verre lors d’une soirée en boite. Elle a tenu à alerter le propriétaire du bar afin qu’il puisse prendre les mesures nécessaires et éventuellement augmenter la sécurité. Mais la réponse du propriétaire fut plus que surprenante. L’homme ne croit absolument pas sa version : « Pourquoi quelqu’un ferait ça ? Ce n’est pas une fille particulièrement attirante ». Regardez la vidéo ci-dessous pour voir l’interview hallucinante de cet homme qui n’a pas peur de remettre en doute les accusations de la jeune femme.

> À lire aussi : Le GBL, dérivé de la « drogue du viol », fait des ravages à Paris : les autorités s’inquiètent… (vidéo)

Shantel pense avoir reçu de la drogue dans son verre

Shantel Smith est sortie avec ses amis au Rapture, une boite de nuit située à Perth, en Australie. Avant d’entrer dans la boite, elle avait bu 2 ou 3 verres avec ses amis et se sentait parfaitement bien. Elle a ensuite commandé un verre en arrivant au bar et l’a bu. Immédiatement, elle se serait sentie très mal, elle aurait vomi et elle aurait eu des symptômes inquiétants pendant 2 heures et demie. Le lendemain, encore sous le choc, elle contacte le bar par Facebook pour les prévenir. « Je voulais simplement que vous sachiez que je pense que de la drogue a été mise dans mon verre samedi. (…) J’avais tous les symptômes de la drogue du viol. Je sais que vous ne pouvez rien y faire maintenant mais ça serait bien que vous pensiez à améliorer la sécurité au Rapture. »

> À lire aussi : Smart straw : trois filles viennent de mettre au point une paille capable de détecter la drogue du violeur (vidéo)

Le gérant du bar ne la croit pas et l’insulte sur Facebook

« Je n’ai vu aucun videur à l’intérieur ni près du bar et je pense que ça serait une bonne idée de commencer à en avoir un », conseille la jeune femme. Il faudra attendre plusieurs jours pour qu’elle ait enfin une réponse, après avoir envoyé un second message de relance. La réponse de Neil Temple Scott, gérant du bar fut très surprenante et blessante : « Quelle preuve avez-vous qu’il y avait de la drogue dans votre verre ? Pourquoi quelqu’un voudrait vous droguer ? Êtes-vous allée à l’hôpital et avez-vous subi un lavement pour le prouver ? », répond-il via la messagerie de Facebook. Voici ensuite sa réponse concernant l’idée d’augmenter la sécurité : « Vous aimeriez qu’un videur tienne votre verre à votre place la prochaine fois que vous allez en boite ? Vous pensez que 10 videurs seraient capables d’éviter qu’on drogue les verres ? ». Il conclut son message en l’insultant sur son physique : « Est-ce que vous valez la peine que quelqu’un vous drogue ? On pense que c’est un coup monté et on pense que personne ne serait suffisamment stupide pour gâcher de la drogue en la mettant dans le verre de quelqu’un ».

> À lire aussi : Un restaurateur jugé ce mardi pour incitation au viol après avoir fait une « blague » sur le GHB

Le propriétaire continue à penser qu’elle n’est pas assez bien pour se faire droguer

Choquée par cette réponse, Shantel a rapporté son histoire aux médias. Le propriétaire du bar a accepté de répondre à la presse, continuant sur la même lancée : « Soyons réalistes, pourquoi quelqu’un la droguerait ? », demande-t-il au journaliste de la chaine 9 News. Également interrogé par The West, le tenancier explique : « Elle n’est pas particulièrement attirante. Ce n’est pas plausible d’imaginer qu’on l’ait droguée, ça ne colle pas. Elle est une simple fille banale. Je ne comprends pas pourquoi quelqu’un voudrait l’avoir. » Apprenant cette histoire, une autre fille a fait une capture d’écran d’une conversation qu’elle a eue sur Facebook avec le club Rapture. Elle demandait par message si elle pouvait porter un legging noir pour entrer. La réponse fut : « Si tu te fais recaler à la porte, enlève-les et je suis sûr que ça passera. Fais en sorte de porter un string ».

> À lire aussi : Complètement drogué lors d’un festival, il remet très vite les pieds sur terre suite à un énorme plaquage !

D’autres femmes ont été victimes des répliques douteuses du gérant du bar

Pour défendre la thèse du coup monté, le gérant du bar a également diffusé sur Facebook la vidéo enregistrée par la caméra de surveillance placée à l’entrée de la boite ce soir-là. « Shantel Smith quitte le Rapture. C’est la fille large avec la blouse blanche, la mini-jupe noire et les baskets noire et blanches ». On y voit Shantel qui entre dans le bar, puis qui ressort presque 3 heures plus tard. « Elle avait l’air de bonne humeur. Elle n’a pas demandé d’aide à l’un de nos 14 employés en service. » Shantel prétend avoir vomi et s’être sentie mal pendant plus de 2 heures et demi, après son premier verre. Cela correspond aux 2 heures 55 qu’elle a passé à l’intérieur comme le prouvent les images de la caméra de surveillance. Rien ne prouve son état à l’intérieur. Mais il est tout à fait possible qu’elle se soit sentie très mal à l’intérieur étant donné que ce type de drogue agit pendant 2 à 3 heures. Quoi qu’il en soit, qu’elle ait été droguée ou pas, elle n’a jamais accusée le bar et rien ne justifie que le gérant l’insulte.

> À lire aussi : Elle porte un nœud dans les cheveux… qui contient de la drogue !

Crédits : Instagram/Shantel Smith, 9 News, captures Facebook

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 12 Oct 2019
0