Elle gagne sa vie en éternuant : les fétichistes la paient pour qu’elle se filme en train d’éternuer

Abi Haywood, une étudiante galloise de 18 ans, rembourse ses études d’art en réalisant les souhaits de ses fans sur les réseaux sociaux. Parmi les demandes récurrentes les plus rémunératrices, il y a son éternuement. Elle éternue à la demande, en échange de 100 £. Elle peut éternuer jusqu’à 11 fois en 5 minutes pour gagner un petit pactole.

> À lire aussi : Elle vend des chaussettes sales à des fétichistes et gagne 100 000 dollars par an

Elle a fabriqué un objet pour éternuer sur commande

Abi Haywood a trouvé un moyen de financer ses études universitaires dont les frais d’inscription sont très chers. Elle s’est inscrite sur un site où elle répond aux demandes de ses admirateurs fétichistes. Son truc à elle ? Ses éternuements. La jeune femme a même inventé un « sex toy à nez » qu’elle enfonce dans sa narine pour se chatouiller et éternuer. Elle se filme pour 20 à 30 £, environ 22 à 33 €. Le tarif peut rapidement monter si ses admirateurs ont des demandes particulières. Par exemple, certains demandent à ce qu’elle parle en même temps ou mettent ses pieds en évidence tout en éternuant.

> À lire aussi : Cette jeune fille vit un véritable enfer…elle éternue 12 000 fois par jour !

Des hommes paient pour la voir éternuer

Un fan lui a même demandé d’acheter un vernis à ongle spécifique, à appliquer sur ses orteils avant d’éternuer. Certains sont excités par les éternuements en public ou au contraire un éternuement qui met mal à l’aise. « Un client voulait que j’éternue en publie puis que je me rende aux toilettes, car c’est plus privé, presque clinique ». Pour cette demande, elle s’est rendue aux toilettes de son école, et a demandé un chèque-cadeau de 100 livres, environ 115 euros, chez Urban Outfitters. D’habitude, ses clients lui « envoient de l’argent par PayPal parce qu’ils ne veulent pas que leurs informations bancaires apparaissent ou peut-être qu’ils sont mariés et ne veulent pas que leurs femmes les voient ». Pour s’aider à éternuer, elle garde ses étiquettes sur ses vêtements afin que ça la chatouille, puis elle caresse l’intérieur de ses narines avec son « sex toy à nez » et quand c’est sur le point de venir, elle regarde une source de lumière vive.

> À lire aussi : Trop mignon : regardez ce que fait ce chien en entendant son humaine éternuer (vidéo)

Des fétichistes lui envoient des demandes très précises et particulières

L’idée de gagner de l’argent en éternuant est venue de façon surprenante. Cette artiste avait fait une performance qu’elle avait filmée et mise sur YouTube. Elle s’était simplement filmée pendant trois heures en train de faire des croquis au crayon, quand par hasard, elle a éternué à 37 reprises durant toute la vidéo. En voyant les commentaires sous sa vidéo postée sur YouTube, elle a compris qu’elle tenait quelque chose. Abi a transformé sa spécialité en un vrai business, puisqu’elle a même sorti plusieurs DVD (qui a encore un lecteur chez lui ?) sur lesquels sont compilées ses meilleures vidéos d’éternuement.

> À lire aussi : Ses pieds sont idolâtrés dans le milieu fétichiste : elle gagne sa vie en envoyant des photos de ses pieds

Crédits : Snotty B****, Vimeo

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Nicolas F le 08 Juin 2019
 
0