Que veulent dire ces expressions ? Le pot aux roses et jeux de mains, jeux de vilains ?

Aaaah la langue française ! Entre les mots et les expressions, nous avons bien du travail ! Certaines expressions, justement, nous échappent.

 

On les utilise, sans les comprendre vraiment et on a bien du mal à les écrire. Et pourtant, elles sont des trésors de notre Histoire et font partie intégrante de notre patrimoine.

 

Aujourd’hui, voyons ensemble deux d’entre elles : « jeux de mains, jeux de vilains » et le « pot aux roses ». Deux expressions plutôt insolites.

Jeux de mains, jeux de vilains

L’une des expressions favorite des mamans, souvent précédée du fameux « Attentiooon« .

 

Cette expression remonte au Moyen-Âge. Epoque durant laquelle les paysans, les « vilains«  n’avaient d’autre solution, pour se distraire, que de jouer à des jeux « de mains« . Jeux qui finissaient souvent par des petits coups en guise de plaisanteries. Malheureusement, il n’était pas rare que ces jeux dégénèrent en bagarre générale.

 

Alors que les plus aisés réglaient leurs querelles à l’arme blanche, les vilains, eux, n’avaient que leurs poings pour se défendre.

 

C’est ainsi que l’expression jeux de mains, jeux de vilains (au pluriel, donc !) est née. Elle désigne aujourd’hui les jeux de mains qui risqueraient de faire mal. Mais on peut également lui prêter une connotation sexuelle

 

Le pot aux roses

Eh non, pas de poteau rose dans le coin ! Souvent, on dit de lui qu’on le découvre. Pourtant, ce qu’on a jamais découvert, c’est son origine exacte. En voici plusieurs, toutes probables :

 

Le pot aux roses désignerait la petite boîte dans laquelle les femmes cachaient leurs fards (souvent à joues et roses). Les hommes n’avaient pas le droit d’y toucher, et , quand ils le faisaient, ils découvraient alors que la beauté de leur chère et tendre tenait en partie à l’usage d’artifices. Aussi, ils « découvraient » le pot aux roses, la supercherie.

 

Le pot aux roses pourrait faire référence au parfum. Il s’agirait donc de la découverte de l’instrument qu’utilisaient les parfumeurs pour distiller les huiles essentielles. La recette était gardée secrète et avait sa part de mystère.

 

Pour les alchimistes, il s’agirait là d’une référence à « la rose minérale », une poudre obtenue à partir, notamment, d’or et de mercure. Une poudre qui rappellerait la pierre philosophale, elle même un grand mystère.

 

Le pot aux roses serait tout simplement une référence aux pots de fleurs qui trônaient dans les maisons. Les prétendants y glissaient des billets doux, bien cachés. Si une autre personne découvrait le mot, alors, elle tombait sur les confidences les plus secrètes.

 

Vous l’aurez compris, des origines mystérieuses pour une expression qui, elle-même, désigne une supercherie, une chose mystérieuse, cachée puis découverte.

 

En bonus en vidéo, découvrez ces expressions Françaises qui ont un sens coquin caché :

Vous aimerez aussi :

 

– Top 10 des toc toc toc les plus drôles

– 20 citation amérindiennes qui vous feront voir la vie autrement

En savoir plus sur : - - - - - - -

Publié par Mélaine le 09 Sep 2018
0