Insolite : elle accouche de triplés qui n’ont pas été conçus le même jour

C’est une histoire à peine croyable. Celle d’une britannique âgée de 36 ans qui a accouché, le 13 décembre dernier, de triplés. Jusque là, on s’incline. Seulement, là où l’histoire devient intéressante, c’est que ces triplés n’ont pas été conçus le même jour. 

 

FIV : elle devrait accoucher d’un bébé

Beata Bienas et son mari Powell rêvent depuis plusieurs années de former leur propre famille. C’est en se tournant vers une clinique spécialisée que le couple apprend que Beata souffre du syndrome des ovaires polykystiques. Autrement dit : un trouble de la fertilité. 

 

Après des années d’essais vains, le couple décide de se tourner vers un moyen plus médical : celui de la fécondation in vitro. Une FIV, donc.

 

Et, celles qui connaissent ce système (et à qui nous en profitons pour souhaiter tout le courage du monde) le savent. Un protocole est à respecter. Entre autres règles : celle de ne pas avoir de rapports sexuels les 4 jours qui précédent l’intervention et de ne pas faire de test de grossesse avant deux semaines.

 

Seulement, on sait aussi ce que c’est que l’impatience de savoir si bébé est là. Et, sans surprise, Beata fait un test de grossesse au bout de 9 jours. Le test est formel : elle est enceinte ! « Quand j’ai vu ces deux lignes, je suis sortie et j’ai fait 5 ou 6 autres tests, juste pour être sûre. C’était incroyable ! »

 

Un seul embryon implanté, elle accouche de triplés

Heureux, le couple passe sa première échographie à la clinique. Et là : surprise ! Il n’y a pas eu un, ni deux mais trois petits cœurs qui battent ! Beata est enceinte de triplés !

 

Pourtant, les médecins sont certains de ce qu’ils ont fait lors de la FIV : il ne peut pas y avoir trois fœtus. En fait, le couple avait eu des rapports non protégés avant la FIV. Et Beata était déjà enceinte de jumeaux avant que ne commence le protocole.

 

Deux bébés conçus de manière naturelle auquel s’est ajouté un troisième, lui, conçu par  FIV. « Nous avons donc un bébé issu d’un traitement par FIV et deux bébés conçus de manière naturelle. C’est notre histoire. » explique la jeune mère, comblée. Autrement dit, elle a accouché de bébés qui n’ont pas été conçus au même moment. Magie du corps !

 

Un cas extrêmement rare qu’Emma Cannon, fondatrice de la clinique, avait déjà rencontré « Au cours de mes 25 années d’expérience en tant que spécialiste de la fertilité, je n’ai rencontré qu’un ou deux scénarios dans lesquels des femmes sont tombées enceintes alors qu’elles suivaient un traitement de FIV ».

 

Quoiqu’il en soit, nous souhaitons, et plutôt trois fois qu’une, tout le bonheur du monde à cette jolie famille.

 

En savoir plus sur : - -

Publié par Mélaine le 24 Jan 2019