Il insulte ses voisins en laissant un message visible sur Google Earth !

Dans les guerres de voisinage, tout est presque permis. Entre ceux qui mettent la musique à pleins tubes pour ennuyer leurs voisins, et ceux qui font construire un mur pour les isoler, on a trouvé des voisins qui ont poussé leur haine à un tout autre niveau. Brian Juel n’a plus jamais croisé la route de ses voisins Cindy et Brian, depuis des années. Une guerre froide fait rage. La cause de leur litige est l’imposante maison qu’ils ont peinte en violet. Brian les déteste tellement, qu’il a voulu le faire savoir au monde entier en leur envoyant des insultes visibles depuis le ciel. En regardant leur maison sur Google Maps, Cindy et Brian ont dû avoir une drôle de surprise, en lisant le message laissé par Brian dans sa pelouse.

 

Une maison violette à l’origine du litige

En 2009, Cindy et Brian Zechenelly se sont mis tous leurs voisins à dos. Ils ont fait agrandir leur maison en construisant un énorme garage. Comme si ça ne suffisait pas, il se sont assurés que l’on ne puisse pas passer à côté de l’imposante maison et l’ont peinte en mauve. Une pétition a été signée par tous les voisins mais Cindy et Brian n’ont pas voulu repeindre leur maison. Jointe à la pétition, les voisins ont remis une estimation faite par une agence immobilière, prouvant que leur propriété avait été dévaluée à cause de cette faute de goût à côté de chez eux. Mais les Zechenelly se sont défendus, expliquant qu’ils s’étaient inspirés des maisons victoriennes tricolores du Square Alamo à San Francisco.

 

La querelle de voisins est visible depuis le ciel

En plus, Sequim, dans l’État de Washington, a pour volonté d’être reconnue comme la capitale de la lavande, en Amérique du Nord. Toutes ces raisons font que d’un côté ils sont confortés dans le choix des couleurs, et de l’autre, leur impuissance les frustre encore plus. Alors, Brian Juel, le voisin dont le jardin touche celui des Zechenelly, a décidé de se venger. Il a pris sa tondeuse et a laissé un message dans sa pelouse. Il a écrit « A-hole », soit « trouduc’ », en français. Il a tondu sa pelouse pendant des mois de la sorte… Suffisamment longtemps pour que les satellites de Google refassent un tour au-dessus de chez eux et actualisent les images sur Google Earth. Depuis Google Maps ou Earth, il est possible de voir le charmant message de Brian.
insultes voisins google maps tondre pelouse

Publié par Nicolas F le 08 Juil 2018