Les invités de Poutine doivent passer sous ces douches désinfectantes avant de le rencontrer

Si vous avez l’opportunité d’être invité à rencontrer Vladimir Poutine ou qu’il vous demandait de passer le voir à la maison, ne soyez pas étonnés si vous devez passer à travers un impressionnant dispositif de sécurité. Pour empêcher que le coronavirus n’entre dans le Kremlin, toute personne se rendant à l’intérieur du bâtiment, doit obligatoirement passer par un portique nettoyant et désinfectant. Regardez la vidéo pour voir la routine de nettoyage que respectent tous les employés ou invités du Kremlin.

> À lire aussi : Aurait-on démasqué l’agent secret de Poutine qui se fait passer pour une vendeuse de glaces ?

Il faut passer à travers des portiques munis de douchettes de désinfectant avant de rencontrer Vladimir Poutine

Pas question d’approcher Vladimir Poutine avant d’avoir suivi le protocole de désinfection. Le président russe qui est soit au Kremlin soit dans sa résidence officielle de Novo-Ogaryovo, a fait installer des portiques de désinfection à l’entrée des deux bâtiments. Ainsi, toute personne qui est susceptible d’être directement ou indirectement en contact avec lui, devra « prendre une douche ». C’est à peu près ce que subissent les visiteurs, alors qu’ils sont aspergés par des jets de désinfectant lors de leur passage sous ces portiques sanitaires.

> À lire aussi : Elizabeth II : ce qu’elle inflige à ses employés pendant la crise sanitaire choque terriblement

Ces portiques pourraient être installés dans d’autres lieux publics prochainement

« L’équipement a été installé et mis en place le plus rapidement possible », explique Olga Izranova, directrice de la société qui a vendu les appareils de désinfection. Le spray aspergé sur les visiteurs contient de l’anolyte neutre, une eau électrolysée par des solutions salines, qui produit de l’acide hypochloreux et de l’hydroxyde de sodium, rendant le produit efficace contre les germes, bactéries et champions. Ce genre de portique pourrait être prochainement utilisé dans les lieux publics comme les gares, les aéroports, les stades de sport et même les hôtels. Dmitry Peskov, le porte-parole du président russe avait confirmé en avril dernier que toutes les personnes qui entraient en contact avec Vladimir Poutine devaientt subir plusieurs tests et qu’il ne voyait en face à face qu’un certain nombre restreint de ses collaborateurs.

> À lire aussi : Coronavirus : un désinfectant qui protège les surfaces pendant 3 mois en train d’être créé

Crédits : Moykadvs – Source : DailyMail

Publié par Nicolas F le 21 Jun 2020
0