Jacquie et Michel sponsorisent le club de rugby de Carcassonne

Publié par Claire le 08 Fév 2019

Quel est le point commun entre du rugby et du porno ? A priori aucun, si ce n’est peut-être des vidéos tournées avec les Dieux du stade. Et pourtant, Jacquie et Michel sont désormais les sponsors du club de rugby de l’US Carcassonne.

 

 

Jacquie et Michel font du rugby

C’est un partenariat qui peut surprendre, voire même choquer. Et c’est d’ailleurs tout à fait l’idée du club de rugby de l’US Carcassonne. En effet, il s’agit de profiter de la popularité du site de vidéos pour adultes : Jacquie et Michel. Car lorsqu’on est un petit club en deuxième division, on a parfois du mal à se faire connaître. Du coup, rien de mieux que de faire le buzz pour attirer les spectateurs.

 

 

 

C’est l’entraîneur de l’équipe, Christian Labit (dont nous vous laisserons admirer toute l’équivoque du nom) qui annonce ce partenariat inattendu. Et qu’on se rassure, rien n’a été pensé pour choquer les spectateurs. Au grand regret des spectatrices d’ailleurs qui auraient bien aimé voir débouler les joueurs en petite tenue.

 

 

 

L’US Carcassonne sponsorisé par Jacquie et Michel

Ce sponsoring de Jacquie et Michel arrive à point nommé avant la rencontre du club contre celui de Biarritz. En effet, entre les Basques et Carcassonne, c’est une longue histoire. D’ailleurs, le site pour adultes ne mâche pas ses mots et promet : « un match d’anthologie contre le Biarritz Olympique Pays Basque. » Lors de cette rencontre, il y aura par ailleurs de nombreux « happening », mais rien de déplacé.

 

 

 

En effet, comme le rappelle la directrice générale de l’US Carcassonne, Christine Menardeau-Planchenault : « aujourd’hui, comme de nombreux clubs, on a du mal à faire venir les gens au stade. On a donc réfléchi à un moyen de faire le buzz et on a décidé de faire un partenariat avec eux. » Et elle ajoute : « Il n’aura rien de nature à choquer qui que ce soit ! » Après tout, on est en famille, puisque la petite entreprise porno a été lancée en 99 non loin de là, dans la ville de Toulouse. Merci qui ?

En savoir plus sur : - - -