40 ados saccagent un appartement loué sur Booking.com pour y faire une soirée

La police est arrivée, au petit matin dans un appartement de Belfast, pour mettre fin au raffut signalé par des voisins inquiets. Quand ils sont arrivés dans l’appartement, ils y ont trouvé une quarantaine de jeunes, complètement hystériques. Les murs étaient défoncés, les meubles cassés au sol, les carrelages brisés, les vitres en mille morceau, des traces de sang sur les murs et les carpettes arrachées. Cette nuit de vandalisme s’est déroulée dans un appartement loué sur Booking.com, dans le but d’organiser une petite soirée entre adolescents. Regardez la vidéo pour découvrir l’ampleur des dégâts et comprendre ce qu’il s’est passé.

> À lire aussi : L’hôtel refuse de lui apporter un croque-monsieur, alors il saccage la chambre avec des sabres de samouraï

Une mère loue un appartement sur Booking.com pour que sa fille organise une soirée

Une adolescente de 16 ans voulait réunir quelques amis pour une soirée, et sa mère a accepté de lui louer un appartement, qu’elle a trouvé sur Booking.com. Une fois installée dans l’appartement et sa mère partie, l’adolescente a lancé ses invitations en annonçant la nouvelle sur Snapchat. Rapidement des gens sont arrivés et en quelques heures, ils étaient environ 40. On ne sait pas exactement si les invités étaient des inconnus ou des amis de l’adolescente, mais il semblerait qu’elle leur ait demandé de partir, et c’est à ce moment-là que tout aurait dégénéré. Les jeunes, tous âgés de 16 à 18 ans, ont commencé à démolir l’appartement en donnant des coups de pieds et des coups de poing. Les coups devaient être si violents que les vandales se sont eux-mêmes blessés, au vu des traces de sang retrouvées sur les murs.

> À lire aussi : Un client mécontent saccage un Apple Store à la boule de pétanque à Dijon ! (vidéo)

La soirée devient incontrôlable

Les voisins apeurés ont appelé la police. Certains se sont barricadés chez eux, pensant qu’il s’agissait d’une agression et qu’on allait venir les chercher. Lorsque la police est arrivée, elle est tombée nez à nez avec un individu qui tenait une massue dans les mains. Bien vite elle a compris qu’il s’agissait d’un carnage d’une ampleur rarement vue. C’est donc armes à la main que les officiers ont pénétré dans l’appartement. Une bonne partie des vandales avait déjà disparue et l’adolescente qui a organisé la soirée a été arrêtée, puis vraisemblablement libérée après enquête. Le propriétaire de l’appartement, William, met ce bien en location depuis deux ans et n’a jamais eu aucun problème. Cette fois-ci, il estime le coût des réparations à 46 000 euros pour un appartement qui, de base coûte environ 200 000 euros.

> À lire aussi : Un ouvrier en colère démolit avec sa tractopelle 5 bungalows en construction

La police armée a dû faire évacuer les lieux saccagés par les ados

William s’est d’abord tourné vers Booking.com pour s’avoir s’il existait des assurances. Le site a accepté, au vu des dommages, de ne pas lui prélever sa commission… d’environ 10 euros ! « Ça m’a vraiment dégoûté des locations à court-terme. Je pense que je vais penser à chercher des locataires à plus long-terme dorénavant. » Le site Booking.com a expliqué à la presse compatir totalement avec le propriétaire et qu’il fournira tous les éléments que la police lui demandera pour l’enquête. Il rappelle que ce genre d’incident est extrêmement rare et que ce locataire a été banni du site.

> À lire aussi : Elle poste un avis négatif sur un hôtel et le propriétaire lui répond qu’elle devrait penser à faire un régime !

Crédits : The Sun

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Nicolas F le 21 Avr 2019
0