Le Mine Kafon : un engin peu coûteux et inspiré d’un jouet capable de détruire les mines antipersonnel (video)

L’idée géniale du jour, la voici. Il s’agit du Mine Kafon, un engin imaginé par Massoud Hassani et destiné à détruire les mines antipersonnel à Kaboul et aux alentours. En effet, lorsqu’ils était enfant, Massoud avait pour habitude de créer des jouets qui pouvait rouler dans le désert par la force du vent. Il faisait alors des courses avec ses copains et s’amusait ainsi. Le problème, c’est que la zone n’était pas sécurisé étant donné qu’il restait encore des mines anti-personnel. À tout moment, les habitants risquaient de se blesser en marchant dessus, ou pire. Une conséquence dramatique des entraînements militaires avec explosifs. Lorsque les soldats ont quitté l’Afghanistan, il restait encore beaucoup d’explosifs…

Massoud Hassani

Comme on peut le voir dans la vidéo, le Mine Kafon ressemble aux jouets que Massoud construisait lorsqu’il était petit. Après la mort de son père lorsqu’il était enfant, sa mère l’a incité à fuir le pays avec ses frères. Il était devenu trop dangereux de continuer à vivre dans cette zone. Massoud est alors arrivé aux Pays-Bas après 4 ans de galères et de voyages en tant que réfugié de guerre. Devenu concepteur de produits, il a pu mettre au point cet engin intelligent et peu coûteux. On estime que la matière première revient à environ 40 euros. Et l’assemblage peut se faire de façon très simple. Lorsqu’on sait que les moyens déployés par les démineurs spécialisés reviennent à 12 000€ pour faire retirer une seule mine anti-personnel, on se dit que le Mine Kafon vaut bien le coup.

Mine Kafon

Détruire les mines antipersonnel à moindre coût

Son centre est composé d’une sorte de noyau en plastique bio. À ce noyau sont rattachées des tiges de bambou au bout desquelles sont fixées des ventouses. L’engin se déplace dans le désert par la force du vent et pourrait à lui seul éliminer jusqu’à 4 mines en un seul trajet. Lorsqu’une mine explose, cela ne détruit qu’une ou deux ventouses du Mine Kafon. Il st donc encore en état de fonctionner après ça. L’idée serait de proposer le Mine Kafon aux populations pour sécuriser leur zone d’habitation. En plus, l’engin est composé d’un gps, ce qui permet donc de savoir où il est passé et quelles zones ont été sécurisées. Il devient alors possible d’établir une carte pour définir quelles sont désormais accessibles par les habitants. Une idée plus que brillante !

Crédits photos / photo à la une : Massoud Hassani

En savoir plus sur :

Publié par Charlene le 20 Jan 2017
 
0